Science

Cancer du sein : La maladie qui rend les hommes honteux

Un homme qui témoigne avoir été victime d’un Cancer du sein pourtant l’opinion publique pensait que cette maladie était uniquement réservée aux femmes. Michael Singer est cette victime-là qui a pu être soigné et voudrait témoigner à la place de ceux qui ne sont plus là pour le faire.

Cancer du sein : La maladie qui rend les hommes honteux

Pendant des mois la petite bosse était présente sous son mamelon gauche de Michael Singer et ce dernier l’avait ignoré. en décembre 2010 lors d’une consultation il en a parlé à son médecin par hasard. le couperet tombait suite à une biopsie plus tard: le cancer du sein de Michael était au stade 2. « Je me suis dit: Les hommes n’ont pas de cancer du sein. De quoi parle-t-il? », s’exclamait alors Michael Singer dans le magazine People.

Autant d’hommes que de femmes sont tués par le cancer du sein: même si la maladie est rare chez les hommes, c’est generalement quand il se fait tard que ces derniers sont  diagnostiqués. Michael affirma

« J’étais gêné de parler de mon diagnostic ». « Je disais que j’avais un cancer de la poitrine, pas un cancer du sein. J’avais l’impression d’être un monstre. Je me sentais très seul. »

Cancer du sein : La maladie qui rend les hommes honteux

Michael a senti naître sa vocation de militant en suivant une émission télé qui étayait le sujet du cancer du sein chez les hommes. « Je veux changer la vie de certains hommes ». Il est passé de la théorie à la pratique en arpentant les écoles, les rassemblements de motards, et montrait comment détecter les débuts d’un cancer du sein.

« Je suis la voix des mecs qui n’osent pas en parler ou celle des gars qui sont morts et ne peuvent plus en parler. »

Cancer du sein : La maladie qui rend les hommes honteux


Michael est passé par une opération chirurgicale appelée mastectomie, « une expérience horrible » qu’il déconseille à tous.

« Si j’avais su que la boule jaune-orange que je voyais était un signe majeur du cancer, j’aurais été proactif et j’aurais consulté plus tôt. »

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page