SportUncategorized
A la Une

CDM 2022: le Sénégal et l’Algérie sanctionnés par la FIFA

Suite aux incidents survenus lors de la rencontre entre le Sénégal et l’Egypte dans les tribunes lors des barrages retour de la Coupe du Monde 2022, zone Afrique, la commission de discipline de la Fédération de Football Association(FIFA) réunie ce lundi a décidé de sévir.

Les incidents qui se sont déroulés dans le stade Léopold Sédar-Senghor de Dakar lors de la rencontre qualificative à la Coupe du Monde 2022 entre le Sénégal et l’Egypte n’ont pas échappé à la FIFA qui a décidé de sévir. 

Une amende de 175 000 Francs Suisses pour commencer et un match à huit clos pour «non-application des règles de sécurité existantes et absence de maintien de l’ordre dans le stade, envahissement du terrain, jet de projectiles, allumage de feux d’artifice, utilisation de pointeurs laser et utilisation d’objets destinés à transmettre un message non approprié à un événement sportif (bannière offensante).»  

Après l’élimination face au Ghana et l’envahissement du terrain qui s’en est suivi, et qui a causé le décès d’un officiel  de la Confédération africaine de football(CAF), le Nigeria n’échappera pas à un match à huis clos lui non plus ainsi qu’à une amende de 150 000 francs suisses d’amende.

lire aussi : CDM 2022: le Cameroun pourrait ne pas y participer si ces faits sont avérés…

L’Algérie écope elle aussi de 3 000 francs suisses d’amende en raison du comportement de ses supporters à Blida face au Cameroun («jets de projectiles et utilisation de feux d’artifice»). Rappelons que les Fennecs ont saisi la commission d’arbitrage  suite à «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama dixit la Fédération algérienne, et cet organe n’a pas encore rendu son verdict

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!