Chapecoense: Neto, survivant du crash se réveille du Coma sans souvenance de ce qui s’est passé

0

Deux semaines après qu’un d’avion transportant l’équipe brésilienne Chapecoense ait fait un accident en Colombie et tué 71 personnes, un footballeur brésilien, qui était l’un des rares survivants, s’est réveillé du coma pendant le week-end mais n’a aucune idée de ce qui s’est passé.

Helium Hermito Zampier Neto, agé de 31 ans, était l’un des six survivants du vol LaMia 2933, qui s’est écrasé en Colombie le 28 novembre dernier.

Publicité

Chapecoense: Neto, survivant du crash se réveille du Coma sans souvenance de ce qui s'est passé

Neto n’a cependant aucun souvenir de l’accident. Lui et ses coéquipiers (19 d’entre eux sont morts) étaient sur le point d’aller participer à un tournoi sud-américain quand l’accident s’est produit. Le joueur une fois réveillé du coma a demandé les résultats du match.

Les médecins et les psychologues à l’hôpital ne veulent pas donner des informations sur l’accident à Neto, jusqu’à ce qu’il soit stable.

Le site Latina indique que les deux autres joueurs survivant de Chapecoense, Alan Ruschel et Jackson Follmann, sont retournés au Brésil mardi, mais Neto est détenu à l’hôpital en raison de son état.

Parmi les autres survivants figurent l’agent de bord Ximena Suarez, le technicien en aéronautique Erwin Timuri et le journaliste Rafael Valmorbida.

La compagnie aérienne bolivienne transportait l’équipe brésilienne, les journalistes et d’autres voyageurs.

Chapecoense: Neto, survivant du crash se réveille du Coma sans souvenance de ce qui s'est passé

Après que le pilote ait rapporté un problème électrique et un manque de carburant, l’avion s’est écrasé sur le sol tuant presque tout le monde à bord.

Chapecoense: Neto, survivant du crash se réveille du Coma sans souvenance de ce qui s'est passé

Publicité


Après une enquête, le directeur général bolivien de Lamia Airlines, Gustavo Vargas Gamboa, a été arrêté avec des secrétaires d’entreprise et un membre du personnel technique. Les procureurs ont perquisitionné le siège de la Bolivie Lamia Airlines dans la ville de Santa Cruz, confisqués des documents et des ordinateurs dans le cadre de leur enquête pour déterminer la responsabilité de l’entreprise dans l’accident.

Après avoir été jugés responsables, des mandats d’arrêt ont été délivrés.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X