Coronavirus
A la Une

Chine/coronavirus : le test anal désormais obligatoire pour tous les étrangers

Toute personne arrivant en Chine sera désormais soumis à un test anal, selon un rapport publié mercredi dernier.

Le gouvernement chinois affirme que ces tests offrent un degré de précision plus élevé que les autres méthodes de dépistage du virus, rapporte Times UK.

Publicité

Dans le cadre de la nouvelle mesure concernant les voyages, il y aura des centres de tests dans les aéroports de Pékin et de Shanghai, a indiqué le journal.

Li Tongzeng, un médecin spécialisé des maladies respiratoires, a déclaré que les prélèvements anaux sont meilleurs parce que les traces de virus restent plus longtemps dans les échantillons de matières fécales qu’elles ne le font dans le nez ou la gorge.

Cette décision intervient après que le Japon a demandé à la Chine de ne plus soumettre ses citoyens à ces tests qui leurs causent des « douleurs psychologique. »

« Certains Japonais ont rapporté à notre ambassade en Chine qu’ils avaient été soumis au test anal, ce qui a provoqué une grande douleur psychologique », a déclaré Katsunobu Kato, le secrétaire en chef du cabinet japonais, lors d’une conférence de presse.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, a cependant déclaré que ces tests sont fondés sur la science.

Les tests sont « conformes à l’évolution de la situation épidémique ainsi qu’aux lois et règlements pertinents », a-t-il souligné.

Depuis l’annonce de cette nouvelle méthode de dépistage en Chine, les internautes craignent que cela devienne bientôt obligatoire dans le monde.

Crédit photo : onedio

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page