Sport

JO 2016: Le CIO suspend le comité olympique brésilien

Même après l’organisation des Jeux Olympiques, le Brésil continue de faire parler de lui. Le président du comité olympique brésilien, Carlos Nuzman est accusé d’être impliqué dans une affaire d’achat de voix en vue de l’organisation des JO 2016 à Rio.

Après les récentes polémiques sur l’attribution de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, le pays continue d’alimenter les débats. C’est au tour du comité olympique brésilien de faire parler de lui. Son président, Carlos Nuzman, 75 ans, est accusé d’être impliqué dans une histoire d’achat de voix en vue d’organiser les JO 2016 à Rio.

Le comité international olympique (CIO) a suspendu Carlos  Nuzman de toutes ses fonctions et ses droits de membre honoraire. Il a également été exclu de la commission de coordination des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Publicité

Délit de corruption, blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle, sont les accusations portées contre Nuzman, a indiqué le communiqué publié par la police. Il a été arrêté, jeudi 05 octobre.

Sa résidence, le siège du Comité olympique brésilien et de nombreuses entreprises cariocas ont été perquisitionnées. Son passeport lui avait été confisqué. Des représentants français de la police et de la justice, dont le célèbre juge anti-corruption Renaud Van Ruymbeke était à la base de cette opération.

Sergio Cabral, l’ex-gouverneur de Rio, actuellement en prison, est soupçonné par la justice brésilienne d’avoir été le cerveau de cette opération. Un versement de pots-de-vin pour un montant de deux millions de dollars aurait été versé au Sénégalais Papa Massata Diack, fils de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme et ex-membre du CIO, Lamine Diack.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer