À la UneCôte d'IvoireJustice
A la Une

Côte d’Ivoire-Détournement de 10 milliards Fcfa, affaire Alap-ci/ Qui protège Ousmane Bamba: que fera la Juge Abané ?

L’affaire, du moins les affaires Réné Yédiéti contre Ousmane Bamba, ne trouvent décidément pas de solutions devant les juges ivoiriens. En attente d’une décision de justice pour le détournement de 10 milliards imputé à Ousmane Bamba, le PDG de la Librairie de France mène une autre bataille déclenchée par celui qu’il accuse. Mais, là encore l’affaire change constamment de cabinet d’instruction. Le ministre de la Bonne gouvernance et celui de la justice ont été saisis.

Après avoir porté une plainte contre Ousmane Bamba pour détournement de 10 milliards de FCFA, Réné Yédiéti PDG de la Librairie de France s’attendait à ce que justice soit rendue, au regard des preuves versées au dossier. Arrêté et déféré, Ousmane Bamba va obtenir une mise en liberté provisoire quelques mois plus tard.

Publicité

Depuis, il essaye de noyer le poisson pour étouffer l’affaire E-COM où il est accusé d’avoir détourné 10 milliards. Pour ce faire, il porte une plainte contre Réné Yédiéti qui a préfinancé les activités de la société ALAP-CI, chargée de confectionner les annuaires de CI Telecom à l’époque.

Alors qu’il attend qu’Ousmane Bamba lui rembourse les 212 millions qu’il a injectés dans l’affaire Réné Yédiéti est plutôt traduit devant les tribunaux. Vu les irrégularités de la procédure dans l’affaire ALAP-CI, les avocats de Réné Yédiéti qui ont fait face à plusieurs obstacles organisés par des magistrats du parquet comme par une juge, ont saisi la Cour de Cassation.

Côte d’Ivoire-Détournement de 10 milliards Fcfa, affaire Alap-ci/ Qui protège Ousmane Bamba: que fera la Juge Abané ?
Le ministre de la Justice Sansan Kambilé est interpelé dans l’affaire ALAP-CI

Il s’agissait pour eux de trancher sur une question de droit. En effet, ils contestent le fait même que le tribunal correctionnel vers lequel leur client est renvoyé dans l’affaire ALAP-CI, soit compétent en la matière. Leur saisine de la Cour de Cassation devrait en principe avoir un effet suspensif sur la procédure. En effet, tant que la question n’est pas tranchée par la Cour de Cassation, le procès ALAP-CI ne devrait même pas avoir lieu. Curieusement, ce n’est pas le cas et c’est ce qui intrigue.

En effet, après deux renvois, l’affaire ALAP-CI a été encore renvoyée au 11 mai 2021 pour être jugée. Sans que la décision de la Cour de Cassation ne soit disponible. Voguant aux mains de plusieurs juges, l’affaire est dans les mains de la juge Abané du 11e cabinet d’instruction. Cette magistrate a hérité du dossier qui était entre les mains du juge Djeket.

Après le juge Djeket, le dossier ALAP-CI, véritable patate chaude, avait été confié au magistrat M. Bouafon. Mis en jugement, l’affaire ALAP-CI, a été, au regard de plusieurs irrégularités dénoncées par les avocats de Yédiéti, renvoyée par le juge Koné Bernard. Ce juge ne touchera plus à cette affaire, puisqu’entre temps, il a été affecté à Bouaké.

Publicité 2
Côte d’Ivoire-Détournement de 10 milliards Fcfa, affaire Alap-ci/ Qui protège Ousmane Bamba: que fera la Juge Abané ?
Le Ministre de la Bonne Gouvernance Zoro Bi Ballo va se saisir du dossier incessamment

Ce ballet judiciaire et ses non-dits interminables révoltent les avocats de Réné Yédiéti. Ils ont écrit à l’Inspecteur Général des services judiciaires et pénitentiaires. Si ce dernier aurait aussi saisi le ministre de la Justice Sansan Kambilé, nos sources affirment qu’il n’a pas encore reçu de réponse.

Ferraillant pour que le droit soit dit et que justice soit rendue à leur client, les avocats, et surtout les soutiens du PDG de la Librairie de France espèrent vivement que le Ministre de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption va se pencher sur le déroulé de cette affaire. Afin que tout se passe dans les normes. Sans parti pris et sans interventions souterraines extérieures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page