À la UneCôte d'IvoireSécuritéSociété
A la Une

Côte d’Ivoire-Footballeur battu/ Le Procureur Ange Kessi en colère: » Un militaire qui porte main à une dame et/où à son époux et qui prétend dîner avec une personnalité importante est un mythomane »

Ange Kessi est en colère contre ses frères d’armes qui se livrent à des exactions de tout genre. Prenant prétexte de l’affaire Marcel Metoua, du nom du footballeur agressé avec sa famille par son bailleur, un capitaine de gendarmerie, il a dit ses vérités.

« Un homme, militaire ou non qui porte main à une dame et/où à son époux et qui prétend dîner avec une personnalité importante est un mythomane, un imposteur », a martelé le Commissaire du Gouvernement, qui demande aux Ivoiriens de ne pas laisser passer ce genre d’actes.

« Non, non et non. Ne laissez jamais ces actes impunis sinon vous leur permettez de demeurer dans leur mauvaises actions. Venez Porter votre plainte convenablement devant les institutions de justice , les procédures certes sont longues mais aboutissent toujours« , a conseillé Ange Kessi.

Pour le Procureur Militaire, c’est « L’ignorant ou L’homme imbu de sa personne » qui peut faire croire à ses victimes que ses exactions ne connaitront pas de suite judiciaire. « Dites lui que le procureur militaire rassure: ÇA IRA QUELQUE PART. Qu’il se trompe d’époque. Dénoncez-les et si vous êtes dans votre droit, ils ne pourront rien et la justice sera dite« , a averti le Contre-Amiral Kessi.

A ce sujet, il a rappelé la procédure contre les policiers qui ont battu la légende du football ivoirien Laurent Pokou et des agents du CECOS qui ont obligé deux jeunes à s’embrasser. Ils ont tous été condamnés et radiés de l’armée pour certains, a-t-il rappelé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!