À la UneCôte d'IvoireSécuritéSociété
Trending

Côte d’Ivoire-Footballeur battu/ Le Procureur Ange Kessi en colère:” Un militaire qui porte main à une dame et/où à son époux et qui prétend dîner avec une personnalité importante est un mythomane”

Ange Kessi est en colère contre ses frères d’armes qui se livrent à des exactions de tout genre. Prenant prétexte de l’affaire Marcel Metoua, du nom du footballeur agressé avec sa famille par son bailleur, un capitaine de gendarmerie, il a dit ses vérités.

Publicité

Un homme, militaire ou non qui porte main à une dame et/où à son époux et qui prétend dîner avec une personnalité importante est un mythomane, un imposteur”, a martelé le Commissaire du Gouvernement, qui demande aux Ivoiriens de ne pas laisser passer ce genre d’actes.

Non, non et non. Ne laissez jamais ces actes impunis sinon vous leur permettez de demeurer dans leur mauvaises actions. Venez Porter votre plainte convenablement devant les institutions de justice , les procédures certes sont longues mais aboutissent toujours“, a conseillé Ange Kessi.

Pour le Procureur Militaire, c’est “L’ignorant ou L’homme imbu de sa personne” qui peut faire croire à ses victimes que ses exactions ne connaitront pas de suite judiciaire. “Dites lui que le procureur militaire rassure: ÇA IRA QUELQUE PART. Qu’il se trompe d’époque. Dénoncez-les et si vous êtes dans votre droit, ils ne pourront rien et la justice sera dite“, a averti le Contre-Amiral Kessi.

A ce sujet, il a rappelé la procédure contre les policiers qui ont battu la légende du football ivoirien Laurent Pokou et des agents du CECOS qui ont obligé deux jeunes à s’embrasser. Ils ont tous été condamnés et radiés de l’armée pour certains, a-t-il rappelé.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button