À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Nouveau Gouvernement: qui est Alcide Djédjé, l’ex-Conseiller diplomatique de Gbagbo nommé par Ouattara

Ancien conseiller diplomatique, puis ministre des Affaires Étrangères sous Laurent Gbagbo, Alcide Djédjé signe son retour dans le gouvernement ivoirien.

Alcide Djédjé a été nommé ce mardi 06 avril 2021, en qualité de Ministre délégué auprès du Ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, chargé de l’Intégration Africaine, dans le premier gouvernement du Premier ministre Patrick Achi. Voici son parcours.

Publicité

Né le 22 octobre 1956 à Abidjan, Alcide Djédjé est père de trois (03) enfants. Ancien élève du cycle supérieur (filière diplomatie) de l’École Nationale d’Administration (ENA) d’Abidjan, Alcide Djédjé est également diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Lyon (France). Ministre sous Laurent Gbagbo, Alcide Djédjé a brigué plusieurs postes dans sa carrière.

Diplomate de carrière, il a d’abord été chargé de la coopération avec l’Afrique, ensuite promu chef de la division Afrique à la sous-direction de la coopération bilatérale de 1987 à 1988. De novembre 1988 à juillet 1989, il est nommé chargé de la coopération avec les organisations du système des Nations Unies et la Communauté Économique Européenne (CEE) à la sous-direction de la coopération multilatérale.

Entre juillet 1989 et mars 1991, il occupe le poste de chef de la division Nation Unies avant d’intégrer le cabinet d’Amara Essy, alors Ministre des Affaires Étrangères en qualité de chargé d’études. Il aura pour tâche la rédaction des projets de discours.

Conseiller diplomatique de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, il sera chargé de conduire les accords politiques de Ouagadougou en 2007, avant d’être nommé par la suite, Représentant spécial de la Côte d’Ivoire à l’ONU jusqu’en 2010, puis, ministre des Affaires Étrangères entre décembre 2010 et avril 2011 dans le gouvernement Aké N’Gbo.

Publicité 2

De retour d’exil après la crise post-électorale de 2011, il se rapproche du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), et devient en janvier 2017, Conseiller technique du ministre des Affaires Étrangères d’alors, Marcel Amon Tanoh.

Militant de longue date du Front populaire Ivoirien (FPI), le diplomate lance en septembre 2018, son mouvement politique le Congrès pour la Consolidation de la République et le Développement (CONCORDE). Le 06 avril 2021, il est nommé Ministre délégué auprès du ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, il aura en charge le portefeuille de l’Intégration Africaine. Ainsi voici une ère pour le diplomate, celui qui a servi Laurent Gbagbo auparavant.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page