À la UneCôte d'IvoireMaliSécurité
A la Une

Côte d’Ivoire: un 4e soldat ivoirien meurt après l’attaque terroriste au Mali

Le bilan de l’attaque du détachement de Casques Bleus ivoiriens engagés dans la Minusma à Tombouctou est en train de s’alourdir. C’est ce qu’annonce le Chef d’Etat-Major général des Forces Armées de Côte d’Ivoire.

Un quatrième soldat vient de succomber après l’attaque terroriste dont il a été victime avec une dizaine de ses frères d’armes le 13 janvier au Mali. C’est le Sergent-Chef Doumbia Yacouba. A en croire le Général de Corps d’Armée Doumbia Lassina, Chef d’Etat-Major de l’armée ivoirienne, il appartenait à l’armée de terre.

Des circonstances de son décès, il ressort qu’après l’attaque il avait été gravement blessé. Et c’est pendant son transfert vers un hôpital pour recevoir des soins qu’il a rendu l’âme. Sa mort alourdit le bilan déjà triste de cette attaque contre les Casques Bleus au Mali.

A ce jour, ce sont 4 soldats ivoiriens qui ont perdu la vie dans cette tuerie. Il s’agit des Sergents Chefs Bakayoko Moustapha, Doumbia Yacouba, le Sergent Guiégui Armand et le Caporal des Forces Spéciales Bamba Adama.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page