À la UneAfriqueBurkina FasoPolitique

Coups d’Etat au Mali et au Burkina/ François Hollande accuse la Russie de vouloir chasser les Français

L’ancien président français François Hollande pointe du doigt l’influence sournoise de la Russie dans les renversements de régimes en Afrique de l’Ouest. Prenant le cas du Burkina récemment, Hollande a accusé la Russie de vouloir mettre les Français dehors, selon ses propres termes.

« Les coups d’Etats au Mali et au Burkina Faso ont été utilisés par les Russes pour mettre la France dehors. C’est la Russie qui agit. On le voit bien au Burkina Faso, lorsqu’il y a eu les attaques de l’ambassade. », a affirmé l’ancien président français François Hollande. Il accuse donc les Russes, de façon assez explicite, de vouloir bousculer l’ordre établi dans les anciennes colonies françaises.

« Je ne sais pas comment les Forces Françaises n’en ont pas été informées », s’étonne François Hollande. Implicitement, le président français de 2012 à 2017 fait d’importantes révélations. Sur la politique extérieure française, Hollande confirme que la présence militaire française au Sahel n’a d’autre but que de contrer d’autres hégémonismes dans la région, la Russie notamment.

La deuxième révélation de Hollande confirme que tous les coups d’Etat en Afrique ont l’adoubement de la France. Qui est surprise cette fois-ci de n’avoir pas été informée. Ni au Mali ni au Burkina. D’où l’étonnement de François Hollande. Les Français sont donc au courant de tous les coups d’Etat en Afrique. Ils laissent faire juste quand les auteurs des putschs leur promettent de conserver le statu quo dans les relations brumeuses de la France-Afrique.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!