Coronavirus

Covid-19 : la pandémie perdurera pour les 7 prochaines années selon le calculateur de vaccination

Les estimations actuelles montrent qu’au rythme actuel de la vaccination, il faudra environ sept ans à la population mondiale pour développer une immunité collective contre le coronavirus.

Selon les calculs scientifiques, le monde va devoir lutter de front contre la pandémie de coronavirus pendant encore sept ans et avec le taux actuel de vaccination, jusqu’à 75 % des personnes auront été inoculées d’ici 2028.

Publicité

Il faudra donc attendre jusque-là pour que la population mondiale ait atteint un certain degré d’immunité collective, ce qui devrait permettre de supprimer le virus.

Le calculateur de vaccination de Bloomberg révèle également que les États-Unis pourraient potentiellement atteindre l’immunité collective dès le Nouvel An 2022.

Le Royaume-Uni espère vacciner tous les adultes d’ici la fin du mois d’août de cette année et a été l’un des pays à la pointe du déploiement de la vaccination.

Déjà, environ un adulte sur cinq a été vacciné en Grande-Bretagne. Les personnes âgées de plus de 70 ans et les personnes vulnérables sont éligibles au vaccin.

Mais des inquiétudes ont été soulevées quant au nationalisme en matière de vaccins, et l’Organisation mondiale de la santé a averti les pays riches de ne pas accumuler les réserves de vaccins.

Les États-Unis auraient vacciné environ 8,7 % de la population, en administrant 1,3 million d’injections par jour.

Actuellement, environ 4,5 millions de doses de vaccins sont administrées dans les États, et 119,8 millions de vaccins sont livrés dans le monde entier.

Le Royaume-Uni est actuellement en voie de vacciner 15 millions de personnes d’ici le 15 février, une annonce de Downing Street qui a fait l’objet d’une fuite et qui a été confirmée par la suite par le ministre de la Santé. Matt Hancock pense que tous les quinquagénaires seront vaccinés d’ici le mois de mai.

Publicité 2

Les calculs actuels suggèrent qu’avec un nombre de vaccinations par jour estimé à 438 421, la population britannique atteindra l’immunité collective avant la fin de 2021.

Alors que certains craignent que les vaccins ne résistent pas aux variantes mutantes du virus, le président de la Task Force Vaccins du Royaume-Uni, Clive Dix, est optimiste et pense que les vaccins proposés seront suffisants.

Actuellement, neuf vaccins ont été autorisés dans le monde entier, dont le vaccin Oxford, AstraZeneca, Johnson and Johnson et Novavax.

Crédit photo : themirror

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page