Ghana

Ghana : une policière se tire une balle dans la gorge. Voilà la raison! Photo

C’est une tragédie qui a surpris plus d’un au Ghana. Une policière n’a pas trouvé mieux que le suicide pour remédier au mal qui la rongeait.

En effet, Constable Peace Agbemafo, travaille au sein de la police nationale du Ghana. Et elle s’est donnée la mort après que son petit ami lui ait fait une promesse de mariage, qu’il n’a plus honoré par la suite. Déçue donc par l’acte de son petit ami, elle a préféré mettre fin à sa vie, en se logeant une balle dans la gorge avec sa  kalachnikov.

Publicité

D’après les médias ghanéens, la jeune policière aurait usé de sa kalachnikov de service pour se tirer une balle dans la gorge. Ce n’est que plus tard, après son acte, que son corps a été retrouvé dans une mare de sang, dans sa chambre à coucher, ajoutent les médias.

Ghana : une policière se tire une balle dans la gorge. Voilà la raison! Photo

D’autres révélations de la presse ghanéenne font savoir que, “c’était la deuxième fois que la jeune dame vivait ce type de déception”. Mais pour cette seconde, selon une proche, c’en était trop. ”Constable a préféré abréger ses souffrances en se suicidant, pour ne plus supporter l’amertume et la déception nées de cet autre “coup de poignard”.

Rappelons que, cet acte de Peace Agbemafo, cette jeune policière, rappelle celui de l’étudiante, du nom de Jennifer, qui avait sauté du 4e étage du balcon de la Cité Akuaffo Hall.  Une fois de plus, une déception amoureuse avait été à la base du suicide de la jeune fille. Retrouvée par une passante, l’étudiante n’a malheureusement pas survécu à sa chute. Elle a rendu l’âme, avant son évacuation d’urgence à l’hôpital de Legon.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer