À la UneUSA
A la Une

Avant Trump, voici trois autres présidents qui ont refusé d’assister à l’investiture de leurs successeurs

Le président Donald Trump entrera dans l’histoire le 20 janvier. Vendredi, Trump, 74 ans, a tweeté qu’il n’assistera pas à la cérémonie de prestation de serment du président élu Joe Biden.

« À tous ceux qui ont demandé, je ne vais pas assister à l’investiture le 20 janvier », a écrit le président, qui devrait plutôt se retirer dans sa station balnéaire, Mar-a-Lago, à Palm Beach, en Floride.

Publicité

Plus tard dans la journée de vendredi, M. Biden a donné une conférence de presse à Wilmington, dans le Delaware, et a déclaré que le fait de ne pas se présenter à l’inauguration « est l’une des rares choses sur lesquelles nous sommes d’accord. »

La tradition veut que le président sortant accueille le nouveau commandant en chef à la Maison-Blanche le matin du jour de l’investiture avant de se rendre ensemble au Capitole. En janvier 2017, M. Trump a été accompagné par l’ancien président Barack Obama pour son investiture.

Trump s’ajoute à une très courte liste d’anciens présidents qui ont choisi de ne pas assister à l’investiture de leurs successeurs.

1. Andrew Johnson (1869)

Avant Trump, voici trois autres présidents qui ont refusé d’assister à l’investiture de leurs successeurs

Johnson, le 17e président des États-Unis, a refusé d’assister à l’investiture de son successeur, Ulysses S. Grant, au Capitole qui s’est tenu le 4 mars. Au lieu de cela, il est resté à la Maison-Blanche pour signer « une législation de dernière minute. »

M. Johnson, le premier président à être destitué, a prêté serment en 1865 à la suite de l’assassinat d’Abraham Lincoln. Mais son parti a refusé de le nommer pour l’élection de 1868.

2. John Quincy Adams (1829)

Avant Trump, voici trois autres présidents qui ont refusé d’assister à l’investiture de leurs successeurs

Adams, le 6e président des États-Unis, n’a pas assisté à l’investiture de son successeur, Andrew Jackson, et la raison n’a pas été donnée. Adams a officiellement quitté la Maison-Blanche le 3 mars, la veille de la prestation de serment de Jackson.

Publicité 2

3. John Adams (1801)

Avant Trump, voici trois autres présidents qui ont refusé d’assister à l’investiture de leurs successeurs

Comme son fils, John Adams n’a pas assisté à la cérémonie d’investiture de son successeur, Thomas Jefferson. Il a plutôt quitté la Maison-Blanche à 4 heures du matin le jour de la cérémonie d’investiture de Jefferson, selon l’Association historique de la Maison-Blanche.

Crédit photo : people

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page