USA

États-Unis : un cimetière refuse d’autoriser l’enterrement d’un policier noir parce qu’il est réservé aux Blancs

La famille d’un shérif adjoint du bureau d’Allen Parish a été choquée lorsqu’une employée d’un cimetière de Louisiane leur a dit qu’elle ne pouvait pas leur attribuer d’espace pour l’enterrement de leur proche décédé parce que ce cimetière est réservé aux Blancs.

Selon KPLC, le cimetière d’Oaklin Springs était régi par un règlement de l’époque de Jim Crows des années 1950 qui interdisait aux non-blancs d’y être enterrés. Ce règlement a été modifié par les membres du conseil d’administration du cimetière à la suite de l’incident.

Publicité

« Leur règlement stipulait que le cimetière était ‘réservé aux blancs’ », a déclaré la veuve du shérif Darrell Semien, Karla, au journal télévisé. « Je l’ai juste regardée et elle a dit : ‘Les personnes de couleur ne sont pas autorisées’ ».

L’adjoint Semien est décédé la semaine dernière après avoir souffert d’un cancer. Avant sa mort, il avait exprimé son souhait d’être enterré au cimetière d’Oaklin Springs parce que ce lieu est proche de leur maison. Ce souhait, cependant, n’a pas été réalisé.

À la suite de l’incident, le président de l’Association du cimetière d’Oaklin Springs, Creig Vizena, a présenté des excuses à la famille, bien qu’il ait admis que leur règlement initial n’autorisait pas l’enterrement des personnes de couleur dans ce cimetière.

La famille du défunt a révélé que l’incident avait exacerbé leur chagrin et les avait déçus, car Semien avait servi la communauté de manière désintéressée en tant qu’officier de police.

« Tout le monde meurt. Ils saignent tous de la même façon. On meurt. Nous sommes tous des humains. La mort n’a pas de couleur », a déclaré la fille du défunt.

Semien a plutôt été enterré au cimetière Sonnier à Oberlin selon NBC News.

Crédit photo : knoe

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page