AfriqueSociété

Éthiopie : l’ONU apprend que 30 000 enfants risquent de mourir de la famine au Tigré

Environs 30.000.000 enfants risquent la mort du fait de ma malnutrition à Tigré zones difficiles d’accès de la région éthiopienne a prévenu l’Organisation des Nation Unies ONU. James Elder, le porte-parole de l’Unicef s’inquiète également de la situation et appel à un appuis à leur endroit.

« Sans accès humanitaire pour augmenter notre aide, quelque 30.000 enfants souffrant d’une sévère malnutrition dans ces zones extrêmement peu accessibles courent un grand risque de mourir», a déclaré à Genève James Elder, le porte-parole de l’Unicef« .

En début de l’année 2021, la situation était assez préoccupante pour les enfants Ethiopien. La situation empire de jour en jourLe conflit a commencé il y a deux mois et demi et la majorité des habitants attendent encore l’aide humanitaire », s’était alarmé Saviano Abreu, porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) au mois de Février 2021.

En Février, la Croix-Rouge locale 80 % affirmait que Tigré était beaucoup trop « inaccessible » pour l’aide humanitaire, Le directeur de l’organisation avait d’ailleurs affirmé que les victimes de la faim pourraient se compter « par dizaines de milliers » d’ici à deux mois.

Photo : Xalima.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est vraiment une grande chance pour la population tigréenne d’être connu quant à leur situation effrayante !
    Je pense que l’ONU n’a pas dérogé à son rôle,et elle doit continuer ainsi.Elle doit chercher à résoudre les problèmes dans les quatre points du monde que ce soit au niveau politique, économique et sanitaire.
    C’est un acte vraiment salutaire que l’organisation a mené.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page