CAN 2017

CAN 2017: Expulsion par la CAF de trois journalistes…Les raisons!

La Confédération africaine de football (CAF) ne badine pas avec ses règles. Et trois journalistes viennent de faire les frais de cette rigueur. En effet, deux journalistes égyptiens et un autre ivoirien, ne sont plus autorisés  à faire leur travail dans le cadre de la Can Gabon 2017.

Les hommes de médias sont expulsés, car la Cana Caf leur reproche  d’avoir filmé une conférence de presse à l’aide de leur smartphone alors que les médias dans lesquels ils travaillent n’ont pas obtenu les droits de diffusion de la compétition continentale

Publicité

CAN 2017: Expulsion par la  CAF de trois journalistes...Les raisons!

Ces journalistes qui ne se sont pas pliés aux règles établies par l’instance panafricaine, seront renvoyés illico dans leurs pays respectifs, d’autant plus qu’ils n’en étaient pas à leur première infractions

La décision de les exclure de la Can Gabon 2017 n’a pas été prise sur un coup de tête, de sources proches de la CAF. Les mis en cause avaient déjà été avertit du risque qu’ils encourent en ne respectant pas les droits de diffusion.

En ne respectant pas les règles établies par l’instance panafricaine, les trois journalistes ont été renvoyés illico dans leurs pays respectifs, d’autant plus qu’ils n’en étaient pas à leur première infractions. Les journalistes avaient auparavant reçu plusieurs avertissements de la part de représentants de la CAF“, rapporte le  quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribiya.

Les noms des concernés sont mis dans la blacklist de la CAF. Cette décision d’exclusion des trois journalistes ne concerne pas uniquement la CAN Gabon Total 2017.

Publicité 2


“Les trois journalistes n’auront plus le droit de couvrir des évènements sportifs organisés par la Confédération africaine de football”, précise notre source, ajoutant qu’actuellement, “les deux journalistes égyptiens et le journaliste ivoirien n’ont plus accès au centre de presse et aux conférences de presse”, voire les gradins réservés au médias dans les stades qui accueillent la compétition africaine. Ne pouvant bénéficier de cette facilité, les journalistes sont obligés d’acheter des billets pour accéder aux rencontre de la Coupe d’Afrique des nations

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer