USA

Etats-Unis: face à la menace de la Corée du Nord, Donald Trump hausse le ton!

La Corée du Nord fera face à une puissance de feu et de fureur telle que le monde n’en n’a jamais vu si elle renouvelle ses menaces contre les Etats-Unis, a promis” mardi 8 août, le président américain, Donald Trump. “La Corée du Nord devrait ne plus proférer la moindre menace contre les Etats-Unis”, c’est en substance la déclaration du président américain Donald Trump suite à la menace de la Corée du Nord formulée, mardi 08 Août 2017.

Par le passé, le président Trump avait indiqué que les Etats-Unis devraient rester “fermes et résolus” face au régime nord-coréen. Mais finalement au regard des attaques de la Corée du Nord, l’homme fort des Etats-Unis a changé de ton. Il s’est plutôt montré très menaçant.

Publicité

Pyongyang menace de frapper une île américaine

Le régime Coréen pour sa part se dit prêt à administrer une “sévère leçon” aux Etats-Unis et à recourir à son arsenal nucléaire si Washington entreprenait une quelconque opération militaire. Quelques heures après les déclarations de Donald Trump, Pyongyang a affirmé “examiner soigneusement” ce projet de frappe sur le territoire américain de l’île de Guam dans le Pacifique. Il faut souligner que cette île abrite une base militaire américaine comptant un escadron de sous-marins, une base aérienne et un groupe de garde-côtes.

Les dispositions du gouverneur malgré qu’aucune menace réelle ne pèse sur l’île

Le gouverneur de l’île de Guam, lors d’un discours télévisé a déclaré qu’il travaillait avec Washington pour “assurer  sa sécurit锓Je veux rassurer la population de Guam qu’actuellement, aucune menace ne pèse sur notre île ni sur les îles Mariannes [du Nord voisines], a-t-il indiqué avant de poursuivre : “J’ai parlé à la commandante interarmées de la région des Mariannes, la contre-amirale Shoshana Chatfield, qui me l’a confirmé.”

Pour Grégoire Pourtier le correspondant de RFI, la réaction de Donald Trump ne fait pas l’unanimité au sein de sa classe politique.« Les grands dirigeants que j’ai vu ne maniaient pas la menace, à moins d’être réellement prêts à agir, et je ne suis pas certain que le président Trump soit prêt à agir ». Cette déclaration est de John McCain, ancien pilote militaire et membre éminent du parti républicain.

Publicité 2

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer