Divers

Dubaï : Une fille de 13 ans contrainte de se prostituer couchait avec 11 hommes par jour

Un Pakistanais, qui est « tombé amoureux » d’une jeune fille de 13 ans contrainte de se prostituer à Dubaï, est poursuivi en justice pour attouchements.

L’accusé, âgé de 25 ans, a admis avoir eu des rapports sexuels avec la jeune fille à plusieurs reprises « avec son consentement ». Il a fait part de la situation à la police, qui est venue au secours de la jeune fille.

Publicité

Le tribunal de première instance a appris qu’un autre Pakistanais de 49 ans l’avait amenée à Dubaï, se faisant passé pour son père, et l’avait forcée à se prostituer.

Il aurait violé la fille et l’agressait avec un bâton chaque fois qu’elle refusait d’avoir des rapports sexuels avec lui. L’accusé tenait un bordel à Abu Hail, à Dubaï. Il a été arrêté avec deux de ses complices. Ces derniers font face à des accusations de prostitution, de trafic d’êtres humains, d’exploitation d’un bordel et de brutalités.

Le cas a été signalé en septembre 2018. Selon les dossiers du tribunal, la jeune fille a révélé aux procureurs que son supposé père l’avait forcée à se prostituer à Dubaï il y a deux ans. La jeune fille était obligée d’avoir des rapports sexuels avec « 11 hommes de nationalités différentes » tous les jours pour de l’argent.

« Il m’a violée. Il me frappait avec un bâton à chaque fois que je refusais d’avoir des rapports sexuels avec lui », a confié la jeune fille aux procureurs.

Le premier accusé, un client qui est tombé amoureux de la jeune fille a promis de l’épouser. Pour la sauver de cette situation horrible, il a signalé le sort de cette dernière à la police

Crédit photo : khaleejtimes

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page