Uncategorized

Ghana : les hommes priés de dénoncer les femmes qui portent des jeans pour dormir

Les hommes mariés ont reçu l’ordre de dénoncer à la police leurs femmes qui portent des jeans serrés au lit si cela leur cause des douleurs émotionnelles.

George Appiah-Sakyi, coordinateur régional central de l’Unité de soutien aux victimes et de lutte contre la violence familiale (DOVVSU), a expliqué que « refuser le sexe à son conjoint équivaut à de la violence psychologique ».

Publicité

« Si votre femme porte un jean pour dormir et vous cause de la violence psychologique, c’est un délit et vous pouvez la dénoncer à la DOVVSU. Pour les femmes, si vos maris refusent de manger votre repas, vous rendent malheureuses et vous causent des douleurs émotionnelles, vous pouvez aussi les dénoncer à la police. Si votre mari rentre tard à la maison, vous pouvez plaider votre cause à la DOVVSU », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec les dirigeants des Eglises de la métropole du Cap sur le terrorisme et d’autres questions de sécurité.

M. Appiah-Sakyi, a expliqué que les abus émotionnels sont punissables en vertu de la loi 732 de 2007 sur la violence domestique. Il a noté que, bien qu’il s’agisse d’infractions qui pourraient être punissables, beaucoup ne le savaient pas et continuent de perpétrer de telles infractions.

Crédit photo : homeradioghana

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer