Ghana

Ghana: la vidéo ‘d’un pasteur’ rasant les poils pubiens des femmes dans un film suscite l’indignation

Une vidéo d’un « pasteur fictif » rasant les poils pubiens de femmes censées être ses fidèles a suscité l’indignation de certains Ghanéens.

La vidéo montre « l’homme de Dieu » qui demande à ses fidèles féminines d’enlever leurs sous-vêtements pour qu’il puisse raser leurs poils.

Publicité

Il fait référence au livre de Lévitique qui demande aux chrétiens de se raser les poils pubiens avant de prendre un bain.

Le supposé homme de Dieu rase publiquement les poils pubiens de ses fidèles féminins et leur promet de leur faire prendre leur bain conformément à ladite écriture.

Des dizaines de femmes sont vues en train d’enlever leurs sous-vêtements pour subir la purification spirituelle.

Ghana: la vidéo 'd'un pasteur' rasant les poils pubiens des femmes dans un film suscite l'indignation

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Cette vidéo, selon Africa Feeds, a été tirée d’une série télévisée produite par l’homme de Dieu appelé « Pasteur Blinks. »

Les vidéos de la chaîne YouTube Pastor Blinks semblent dépeindre certaines pratiques anormales dans certaines églises où des pasteurs autoproclamés manipulent leurs fidèles.

Sur les médias sociaux, plusieurs Ghanéens ont exprimé leur dégoût à l’égard de cette vidéo virale.

« C’est très énervant de voir à quel point certaines personnes se font laver le cerveau pour tomber dans le piège de tout ce que leurs pasteurs disent sans y réfléchir à deux fois est autre chose. Ce sont surtout les femmes qui sont victimes de ce genre de choses », a écrit un internaute.

Publicité 2

Ghana: la vidéo 'd'un pasteur' rasant les poils pubiens des femmes dans un film suscite l'indignation

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

« La condamnation de cet acte montre que le public est maintenant mieux informé pour identifier et intervenir dans ces affaires. Ceci est peut-être un extrait de film, mais de telles pratiques contraires à l’éthique persistent encore sur notre continent. Nous avons la responsabilité de les éradiquer », a commenté un autre.

Crédit photo : africafeeds

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page