Culture & LoisirsPeople
Trending

Hushpuppi: le cybercriminel nigérian abandonné par ses avocats américains

Les avocats internationaux qui représentaient le cybercriminel nigérian arrêté à Dubaï, Abass Ramon bien connu sous le nom de Ray Hushpuppi ont demandé à se retirer de son affaire.

Les avocats américains, Gal Pissetzky et Vicki Podberesky ont déclaré que M. Abass, également connu sous le nom de Hushpuppi, avait cessé de communiquer avec eux et avait retenu les services de nouveaux avocats pour le défendre dans cette affaire.

Publicité

Les avocats ont annoncé leur retrait de l’affaire après plusieurs mois de négociations avec le gouvernement américain. Selon des documents obtenus par Premium Times, M. Pissetzky et Mme Podberesky ont déposé une requête devant le tribunal de district des États-Unis en Californie pour se retirer de la représentation de M. Abass.

Dans la requête datée du 21 janvier, M. Pissetzky a déclaré: «Depuis l’arrestation et l’arrivée de M. Abbas dans le district central de Californie, j’ai reçu de nombreuses découvertes de la part du gouvernement et j’ai examiné et étudié avec diligence les allégations dans cette affaire. Mes communications avec M. Abbas se font par téléphone étant donné mon incapacité à voler de Chicago à Los Angeles en raison de la pandémie. Mme Podberesky, en tant que conseil local, a effectué plusieurs visites pour voir M. Abbas à la prison de Santa Ana et a également communiqué avec lui par téléphone. Par l’intermédiaire de Mme Podberesky, j’ai fourni à M. Abbas une copie de la découverte, je l’ai revue avec lui et j’ai eu de nombreuses conférences téléphoniques avec M. Abbas, et Mme Podberesky l’a également rencontré en personne pour discuter de l’affaire. Nous avons discuté avec M. Abbas des théories potentielles qui pourraient être à sa disposition au procès, des requêtes préliminaires au procès, des directives de détermination de la peine et du potentiel d’un accord de plaidoyer. Après des mois de discussions avec M. Abbas et de négociations avec le gouvernement, M. Abbas refuse désormais de communiquer efficacement avec moi. J’ai fait de nombreuses tentatives auprès de ma famille et du personnel de la prison pour que M. Abbas m’appelle pour discuter de questions critiques. M. Abbas, cependant, ne m’a pas communiqué. La famille et le personnel de la prison m’ont dit qu’ils avaient transmis mes messages à M. Abbas pour qu’il m’appelle. ”

Publicité 2

L’avocat a déclaré que le manque de communication avait créé une rupture dans la relation avocat-client au point qu’il pensait que M. Abbas avait délibérément choisi d’arrêter de leur parler.

Pissetzky a également révélé avoir reçu un appel téléphonique de Hushppupi le 21 janvier, l’informant de la décision de retenir les services d’un nouvel avocat.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button