Divers

Inde: Il divorce de sa femme et épouse sa belle-mère

Mahto Suraj, un homme âgé de 22 ans vivant en Inde, a abandonné sa femme âgée de 19 ans, Latila, et aurait épousé sa belle-mère Asha Devi.

Mahto affirme qu’il est tombé amoureux de sa belle-mère âgée de 42 ans, après leur avoir payé une visite dans le village de puraini à Bihar, dans le nord-est de l’Inde en 2015. Elle a soigné M. Mahto quand il est tombé malade et ils sont tombés dans l’amour interdit.

Publicité

Ils parlaient pendant des heures au téléphone et il la visitait chez elle. Lalita a découvert la liaison et a dit à sa mère de rester loin de son mariage, mais celle-ci a refusé. Le père cocu de Lalita, qui travaillait dans une usine de Delhi, était également incapable d’arrêter cet amour passionnel.

Selon India Times, Asha a quitté son mari qui est un ouvrier d’usine à Delhi et a commencé à vivre avec Suraj en juin, malgré les objections des villageois.

Suraj, cependant, plaide maintenant pour que le lien de mariage soit rompu afin qu’il puisse retourner avec son ancienne femme, Latila. Il a dit qu’il avait maintenant réalisé sa sottise.

«Je suis venu à réaliser ma folie. J’avoue que j’ai commis une erreur, mais je ne le répéterai plus jamais à l’avenir. Maintenant, je ne la traite plus (Devi) comme ma femme, plutôt, j’ai commencé à lui accorder son respect comme une mère et son beau-fils”, a t-il dit.

“Je suis à genoux, je supplie Lalita de me ramener chez moi pour le bien de notre fils“, ajouta Mahto.

Publicité 2

Devi cherche aussi à défaire ses actions.
Elle a dit de M. Mahto: «Je ne le traite plus comme mon mari, mais comme un gendre. Nous avons déjà déposé une demande de divorce devant le tribunal et je veux retourner chez mon mari dès que possible”.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page