À la UneEuropeMonde
A la Une

Italie: une infirmière arrêtée pour avoir injecté de faux vaccins contre la Covid

Une infirmière a été surprise en train d' »injecter » le vaccin contre la Covid dans un papier plutôt que dans les bras des patients, après quoi elle a délivré un faux laissez-passer de vaccination dans une énorme arnaque.

L’escroquerie, qui a aidé les gens à obtenir un passeport vaccinal sans se faire vacciner, a été découverte par la police italienne.

Selon les enquêteurs, il existait un réseau de dizaines d’escrocs qui amenaient des personnes de toute l’Italie dans un centre de vaccination à Ancône. Ils paieraient environ 330 £ pour le faux vaccin avant de recevoir un « laissez-passer vert » qui prouve qu’une personne a été vaccinée.

Une infirmière du centre de vaccination du centre sportif Paolinelli a été surprise en train d’injecter une dose de vaccin dans une poubelle avant de coller un pansement sur le patient pour qu’il ait l’air authentique.

L’unité de police d’Ancône, qui se trouve dans le nord-est de l’Italie, a découvert des personnes qui voulaient éviter de se faire vacciner, en soudoyant une infirmière de 51 ans qui dirigeait un centre de vaccination.

Une vidéo de la fraude montre l’infirmière et la patiente faisant semblant de recevoir l’injection alors qu’elle tend la main et injecte le contenu de la seringue dans une poubelle. L’infirmière a ensuite été arrêtée et placée en garde à vue, tandis que quatre personnes dont un avocat de 53 ans originaire d’Ancône qui a servi d’intermédiaire à l’escroquerie ont été placées en résidence surveillée. 

La police enquête sur une cinquantaine de personnes dans le cadre de leur opération, qui a été lancée en décembre de l’année dernière, et elles ont reçu l’ordre de ne pas quitter la région et de se présenter quotidiennement à la force locale, rapporte Mirror.co.uk. Le gang a été accusé de gaspiller les ressources publiques et de saper l’efficacité du travail de santé publique du système de santé national italien afin de lutter contre la propagation de Covid.


LIRE AUSSI: Chine: la police démantèle un réseau de faux vaccins contre la COVID-19

La police a également saisi 15 000 £ (18 000 €) qui avaient été gagnés auprès de personnes qui avaient frauduleusement payé pour le faux vaccin.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page