kenya

Kenya / Trompé par sa femme, un homme séduit la femme de son rival et l’épouse

C’est une histoire étrange mais vraie. Au Kenya, deux hommes d’âge moyen ont conclu un accord mutuel pour échanger leurs épouses afin de régler leur différend causé par l’infidélité.

KDRTV rapporte que Sakis, du comté de Busia dans l’ouest du Kenya, entretenait une relation secrète avec la femme de Josh Odour, qui refusait de croire que celle-ci le trompait jusqu’à ce qu’il la trouve chez Sakis en train de faire la vaisselle.

Publicité

Bouleversé par cette découverte, Oduor a décidé de se venger en séduisant la femme de Sakis qui était retournée chez ses parents et l’a convaincue de se marier avec lui.

« Je me suis rendu au domicile du conducteur de moto et j’ai trouvé ma femme en train de faire la vaisselle parmi d’autres tâches ménagères. Je lui ai demandé ce qu’elle faisait là et elle m’a dit qu’elle avait choisi de se marier avec le conducteur de moto. J’ai décidé de retrouver l’épouse de l’amant de ma femme et je l’ai séduite.

Nous avons convenu de nous marier et nous sommes même allés à la police pour les informer de notre décision », a déclaré Oduor.

Odour affirme qu’il a hâte que sa nouvelle femme tombe enceinte: « Ma nouvelle femme suit un planning familial de trois mois. Il arrive bientôt à échéance et je vais faire en sorte qu’elle tombe enceinte immédiatement après. »

Les habitants de Busia sont heureux et ont applaudi les deux hommes pour avoir réglé pacifiquement leur différend.

«  C’est très douloureux mais c’est bien qu’ils se soient mis d’accord pour régler leurs différends car Oduor marchait même avec un couteau pour pouvoir attaquer le conducteur de moto. Nous souhaitons qu’ils continuent à vivre en paix maintenant qu’ils ont résolu l’affaire avec sagesse », a déclaré un résident.

Crédit photo : iharare

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page