kenya

Kenya: un homme parti à l’étranger pour faire fortune revient les mains vides 42 ans plus tard

Au Kenya, un homme qui avait quitté son pays en 1980 a finalement rejoint sa famille après 42 ans d’absence.

Hiltan Kalugho, 94 ans, a découvert à son retour que sa femme et deux de ses sept enfants sont morts.

LIRE AUSSI: Nigeria : Après 25 ans au Royaume-Uni, elle rentre et fait une terrible découverte

M. Hilta s’était rendu en Tanzanie où il espérait faire fortune, mais les jours se sont transformés en années et il n’a pas réussi à atteindre son objectif. Il n’est pas non plus retourné auprès de sa famille.

Lorsqu’il est arrivé en Tanzanie, il a d’abord travaillé comme mineur de pierres précieuses. Mais cela ne lui rapportait pas grand-chose.

Kenya: un homme parti à l'étranger pour faire fortune revient les mains vides 42 ans plus tard

Racontant son histoire, Kalugho a déclaré à Nation : « J’ai quitté la maison à la recherche de pâturages plus verts parce que je voulais un bon avenir pour mes enfants. Malheureusement, je ne suis pas rentré chez moi parce que je n’avais pas atteint mon objectif. Ce que je gagnais suffisait tout juste à nous faire vivre. Je me sens si mal que certains membres de ma famille ne soient pas là pour assister aux retrouvailles. J’avais hâte de voir ma femme et tous mes enfants. »

Son retour a été facilité par un pasteur. Son fils, Mnjala Mwaluma, a raconté comment son père a été retrouvé après des années de recherches infructueuses : « Récemment, j’ai reçu un appel d’un pasteur me disant que mon père avait été retrouvé en Tanzanie. Il est venu avec lui à Mombasa où nous sommes allés le rencontrer. »

Crédit photo : legit

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page