À la UneAfrique
A la Une

L’ancien président Sud-africain Frederik Declerck annonce une terrible nouvelle concernant sa santé

Selon une déclaration publiée sur le site Web de la Fondation de Klerk, l’ancien président sud-africain et lauréat du prix Nobel a reçu un diagnostic de mésothéliome – un cancer qui affecte les tissus qui tapissent les poumons.

La fondation a déclaré que de Klerk, qui a également eu 85 ans jeudi, commencerait l’immunothérapie la semaine prochaine, ajoutant qu ‘ »il n’y a pas de menace immédiate et nous sommes convaincus que le traitement réussira. »

Publicité

En octobre 2020, le fils de de Klerk, Willem, est décédé d’un cancer.

Le mésothéliome est une tumeur maligne qui est causée par des fibres d’amiante inhalées et se forme dans la muqueuse des poumons, de l’abdomen ou du cœur.

L’ Afrique du Sud possède de riches réserves d’amiante, qui ont été exploitées au XIXe siècle et pendant l’apartheid. L’ Afrique du Sud a été le troisième exportateur d’amiante au monde pendant plus d’un siècle. Les anciens résidents des régions minières d’amiante souffrent et continuent de souffrir des effets de la maladie liée à l’amiante.

L’amiante a été interdit d’utilisation en 2008. Il était prisé pour ses qualités de résistance à la chaleur et au feu et a été utilisé pour construire des maisons pendant l’apartheid.

De Klerk a été élu président sous l’ère de l’apartheid en Afrique du Sud en 1989.

En 1992, il a supervisé le référendum au cours duquel 68% des Sud-Africains blancs ont voté en faveur de la fin de l’apartheid. De Klerk est resté en fonction jusqu’en 1994.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page