Afrique

Afrique: L’avancée du désert du Sahara en 100 ans est inquiétante

Des chercheurs ont décidé de se pencher sur l’état d’agrandissement du désert du Sahara, le plus grand désert chaud de la planète avec 9 millions de kilomètres. Ce désert bouffe peu à peu le sahel qui le borde.

D’après les scientifiques la surface du désert du Sahara s’est agrandie de 10 % en 100 ans. À ce rythme, il pourrait atteindre la taille des États-Unis d’ici la fin du siècle, privant les populations locales de zones habitables et cultivables tout en mettant aussi en danger les territoires voisins .

En effet, selon une récente étude (1) publiée dans The Journal of Climate par des chercheurs de l’université du Maryland, le désert s’est agrandi de 10 % entre 1920 et 2013. En à peine cent ans, il a gagné 900 000 km², soit plus d’une fois et demi la superficie de la France.

Publicité

Il y a 11 000 ans, le Sahara était une bande de terre verte, couverte de végétation. Les auteurs de l’étude semblent détenir les raison de la transformation du Sahara. Entre le 19e et le 21e siècle, les étés sont devenus soudainement plus chauds et les hivers plus secs. Or, lorsqu’il pleut moins de 100 mm d’eau par an dans une zone, elle devient un désert.

Afrique: L'avancée du désert du Sahara en 100 ans est inquiétante

Le Sahel est la première victime de cette avancée du Sahara. En effet, cette zone abrite un écosystème fragile, une terre semi-aride et des populations vivant exclusivement d’élevage et d’agriculture. Le lac Tchad est lui aussi menacé car il s’assèche peu à peu. Ce lac abreuve plus de 40 millions de personnes.

« Le bassin du lac Tchad est situé dans une région où le désert est bien descendu vers le sud », estime Sumant Nigam, un des chercheurs. « Cela constitue un signal d’alarme concernant la baisse des précipitations, non pas seulement localement, mais à l’échelle de toute la région du bassin-versant du lac », expliquent les chercheurs.

Après les recherches, les chercheurs ont conclu que l’agrandissement du Sahara est causé à un tiers par le réchauffement climatique causé par l’activité humaine (agriculture intensive, déforestation…), et les deux tiers sont causés par des phénomènes naturels.

Publicité 2

Pour repousser le sable, l’Union africaine a lancé en 2008 le projet de la Grande muraille verte, une grande bande végétale de 7 800 km de long et 15 km de large qui doit couvrir 11 États, de Dakar à Djibouti. L’objectif est de multiplier par 20 la densité de la forêt.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Cela fait 11000 ans que le désert avance, cela ne date pas du 19ème siècle ! C’est le réchauffement naturel de la terre depuis le début de la période interglaciaire il y a 1000 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer