Divers

Gambie : Marié à deux femmes, le président Adama Barrow a choisi la First Lady

Voici une situation qui montre que se mettre dans un régime polygamique n’est pas toujours quelque chose de confortable. Le président Adama Barrow qui est un polygame l’a sans doute compris.

Publicité

En effet, son statut de chef de l’Etat de la Gambie l’a contraint à choisir une seule de ses femmes comme First lady et de léser l’autre ou du moins de la laisser à la seconde place. Lors d’une récente interview sur la RTS, le président gambien avait bien voulu répondre aux différentes questions des journalistes. Le président gambien a été interrogé sur le choix de la First Lady. A en croire notre source, il a clairement indiqué que c’est sa première femme qui est la Première dame de la Gambie. C’est « Awoo » la reine de la maison avant d’ajouter que la deuxième n’y verrait aucun inconvénient

Conscient du fait qu’il ne peut pas constamment changer de femme lors des visites officielles, Adama Barrow s’est vu dans l’obligation de faire le choix de sa première épouse comme First lady. Actuellement, au Sénégal pour sa toute première visite officielle, il s’y est rendu avec sa première femme comme il l’avait annoncé.

Pour certains observateurs, “la polygamie est quelque chose d’encombrant, l’homme devrait se contenter d’une seule femme. Lorsqu’on observe le cas d’Adama Barrow, on se rend compte que sa deuxième femme ne sera ni à l’aise ni heureuse de vivre cette situation où elle occupe la deuxième place, sans jamais avoir ce privilège de jouer aussi le rôle de first lady”.

Mais pour d’autres, “il s’agit juste d’un problème de dialogue et de bonne entente. La deuxième femme ne peut pas avoir le même statut que la première dans un foyer polygamique. Donc il n’y a aucun problème. La décision d’Adama Barrow de faire de la première femme la first lady est absolument logique “.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

10 commentaires

  1. vraiment les gens veulent foudres leurs nez partout. mais ou le problème? c’est normal de faire de la première femme la first lady. laissez le Président Adama Barrow vivre tranquillement sa vie. Ou est le mal en cela? Pourquoi seulement copier la culture occidentale qui exige la monogamie?

  2. IL NYA PaS EU DE CHOSE A MN AVIS LE PRESIDENT A ETE HONNETE ET SAGE EN RESPECTANT L,ORDRE NATUREL.LA DEUXIEME EN EST CONSCIENTE.BRAVO

  3. ‘Bien normal et logique. Rien de confus. Laissez les gens vivent au mieux leur culture. La première femme est la First Lady. Celui qui veut supprimer la polygamie qu’il vient ravager l’Afrique.’

  4. ‘Bien normal et logique. Rien de confus. Laissez les gens vivent au mieux leur culture. La première femme est la First Lady. Celui qui veut supprimer la polygamie qu’il vient ravager l’Afrique.’

    1. QUE DES GROS PERVERS LA POLYGAMIE DOIT ETRE BANNIE, CA NE SERVE UNIQUEMENT QU AUX VIEUX PERVERS , HYPOCRYTE, MAL HONNETE. DANS CE CAS AU DOIT AUTORISER AUSSI AUX FEMMES D AVOIR PLUSIEURS MARIS

  5. Foutaise quel est ce merdier et puis first lady c’est quoi Je ne suis pas d’accord qu’ on avance l’inconfort dans la polygamie juste pour une histoire de first lady.Dans un pays il y’a un seul président et c’est lui seul que ça engage donc les autres hommes ne vont pas se contenter d’une seule épouse sous pretexte d’un raisonnement philosophique hors du commun.Ne nous emerdez pas avec cette réaction maçonnique

  6. Le problème est où ? Je n’enntrouve d’ailleurs pas. La base même du second contrat de mariage repose sur ça. C’est un rang. Si éventuellement il y avait deux places, elles seront occupées. Dans le cas contraire, la tête prend le devant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer