Ghana

« Les dirigeants ghanéens sont corrompus » : la famille du mannequin américain décédé au Ghana s’exprime

La famille du mannequin américain décédé dans une chambre d’hôtel au Ghana demande que l’autopsie soit pratiquée aux États-Unis.

Tyger Booty aurait été retrouvée morte dans une chambre du Rayporsh Hotel à Abelemkpe le 28 décembre 2021. Selon les rapports préliminaires, elle avait été invitée au Ghana pour des « vacances payées » par un milliardaire anonyme.

LIRE AUSSI: Ghana: Un mannequin américain populaire retrouvé mort dans une chambre d’hôtel

Un membre de sa famille, lors d’une interview accordée à Asaaseradio, a confirmé sa mort et souligné qu’ils « ne font pas confiance aux autorités sanitaires du Ghana pour faire un bon travail. »

Julie Williams, porte-parole de la famille de la défunte, a expliqué que certaines personnes les avaient informés que les dirigeants ghanéens sont corrompus. Elle a également déclaré qu’une autre raison pour laquelle ils veulent que l’autopsie soit réalisée aux États-Unis d’Amérique est qu’aucun des membres de la famille ne réside au Ghana.

« Aucun d’entre nous n’est de là-bas [Ghana] et nous ne sommes pas sûrs de ce qui va se passer. Les gens nous ont dit que les dirigeants ghanéens peuvent être très corrompus.

Nous préférons que cela se fasse aux États-Unis, où nous pouvons faire confiance au système, car nous ne connaissons personne au Ghana. Tous ceux à qui nous parlons pensent que sa mort n’est pas naturelle. »

Crédit photo : ghanaweb

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!