Société

États-Unis: malade, cette maman choisit la vie de son enfant à la sienne

Carrie DeKlyen, âgée de 37 ans et maman de cinq enfants a certainement due prendre la décision la plus difficile de sa vie. Ses problèmes ont commencé en mars 2017 alors qu’elle se plaignait de simples maux de tête qui se sont rapidement transformés en vomissements intenses.

Elle a dû subir divers scans qui ont révélé qu’elle souffrait d’une glioblastome, une forme agressive de cancer du cerveau. Carrie était ainsi condamnée, les médecins estimaient qu’elle pourrait vivre encore cinq ans au maximum.

Publicité

La tumeur a été enlevée du cerveau de Carrie en avril 2017, affirme son mari Nick Deklyen. Mais à peine un mois plus tard, le couple a reçu une nouvelle choquante. La tumeur de Carrie s’était reformée alors qu’elle était à huit semaines de grossesse. Ils avaient deux options : prolonger la vie de la jeune maman par la chimiothérapie et interrompre la grossesse.

En mi-juillet, Carrie a été transféré à l’hôpital de l’Université du Michigan, se tordant de douleur et convulsant. Elle était enceinte de 19 semaines. Le cancer s’était développé à tel point que, quelques semaines plus tard, son crane a été enlevé pour que son enfant ait une chance de naître.La petite Life Lyn DeKlyen est née mercredi dernier à 5h30 et est en bonne santé.

Sa maman a été déclarée morte deux jours après son accouchement. Elle aura au moins eu la chance, dans un dernier soupir, de voir son mari avant de s’éteindre. Nick affirme qu’aux premières heures du vendredi, Carrie a ouvert les yeux une dernière fois, et les a refermés de suite.

Publicité 2

«C’est ce qu’elle a voulu [garder le bébé]», a déclaré Nick. «Nous aimons Dieu. Nous sommes pour la vie. Nous croyons que Dieu nous a donné cet enfant», a-t-il ajouté.

Père de six enfants, Nick a déclaré ne pas savoir comment il prendrait soin de sa famille en l’absence de sa femme et surtout à court de moyens financiers. L’association GoFundMe a décidé de lui venir en aide en organisant une collecte de fonds, laquelle a pu rassembler un montant considérable.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page