À la UneFrance

Malaisie : après les propos d’Emmanuel Macron sur l’islam, un ex-Premier ministre charge les français

L’ancien premier ministre de Malaisie a déclaré que les musulmans ont « le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français » quelques heures seulement après qu’un homme criant « Allahu akbar ! » a décapité une femme et en a tué deux autres dans une église en France.

Dans une longue publication sur Twitter, Mahathir Mohamad explique ne pas approuver le meurtre de Samuel Paty mais comprend la colère des musulmans et les passages à l’acte compte tenu du passé colonial.

Publicité

Le Dr Mahathir Mohamad s’en est pris à la culture occidentale et au président français Emmanuel Macron pour avoir refusé de condamner la publication des caricatures du prophète Mahomet qui ont déclenché trois attentats en deux mois en France.

Le président Macron s’est également engagé à lutter contre le « séparatisme islamiste » à la suite de la décapitation de l’enseignant Samuel Paty dans la banlieue parisienne, le 16 octobre dernier.

« Macron n’est pas en train de se  montrer qu’il est civilisé. Il s’est montré primitif en accusant l’Islam et les musulmans d’avoir tué un enseignant. Ce n’est pas conforme aux enseignements de l’Islam », a tweeté Mohamad.

Malaisie : après les propos d'Emmanuel Macron sur l'islam, un ex-Premier ministre charge les français

« Mais quelle que soit la religion professée, les gens en colère tuent. Les Français, au cours de leur histoire, ont tué des millions de personnes. Beaucoup étaient des musulmans. Les musulmans ont le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé », a-t-il ajouté.

Malaisie : après les propos d'Emmanuel Macron sur l'islam, un ex-Premier ministre charge les français

Il a également déclaré que « l’Occident » ne devrait pas imposer ses vues et ses valeurs aux autres. « Le faire, c’est priver ces personnes de leur liberté », a-t-il écrit.

La Malaisie compte plus de 32 millions d’habitants, dont 61 % pratiquent l’islam.

Publicité 2

Les propos de Mohamad font suite à une troisième attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont perdu la vie lors de cette attaque. Le présumé agresseur est en garde à vue.

Crédit photo : barenakedislam

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page