Europe

Angleterre: Un mannequin révèle comment l’Etat Islamique l’a recrutée via Facebook

Un mannequin glamour de nationalité anglaisea révélé la façon dont elle avait été soumise à un lavage de cerveau par un recruteur de l’Etat Islamique avant de se rendre en Syrie pour devenir la prochaine White Widow.

La jeune femme du nom de Kimberley Miners, 29 ans, qui vit à Londres, affirme que Naweed Hussain, un recruteur de l’Etat islamique, l’a ciblée via Facebook. Naweed est mort dans un raid aérien en février.

Publicité

Miners dit qu’elle a été recrutée pour devenir la prochaine “White Widow” après qu’une autre Sally Jones, mère d’un enfant a donné sa vie au début de l’année.

La police antiterroriste a arrêté Miners l’année dernière après avoir intercepté sur la correspondance entre elle et Hussain, qui comprenait un manuel de fabrication de bombes. Elle a été rapidement libérée après que la police ait réalisé qu’elle avait été dupée.

Miners parlant avec SUN a dit qu’elle était “totalement tombée pour cela” après avoir fait une fausse couche et rompu d’avec son fiancé.

”J’ai commencé à partager des vidéos d’attentats à la bombe dans l’espoir de montrer aux gens ce qui se passait. J’ai alors commencé à recevoir beaucoup de demandes d’amis de personnes en Syrie. Ils m’envoyaient des messages sur Facebook.”

C’est embarrassant maintenant que je suis habituée à avoir plus d’attention. J’ai toujours été si seule.

Je commençais à m’habituer à l’attention, le respect et les offres d’amitié.

Miss Miners a d’abord été remarquée par Hussain après qu’elle a commencé à partager les vidéos de Syrie et a pris contact avec elle. Miners dit qu’en peu de temps Hussain l’a convaincue de changer son nom en Aisha Lauren al-Britaniya. Vers la fin 2015, la police a soupçonné Miss Miners et la surveillait chaque semaine.

Elle dit avoir assisté à un cours de prévention du terrorisme et à des séances de thérapie pour identifier les déclencheurs possibles de son comportement, mais a cessé de suivre le cours. À ce moment, Hussain lui a dit de commencer à utiliser Telegram, un service de messagerie crypté, où ils pourraient communiquer. Il l’a invitée en Turquie où il a dit qu’il la rencontrerait et l’emmènerait en Syrie.

Publicité 2

Peu de temps après, la police antiterroriste est intervenue et l’a arrêtée. On a d’abord dit à Miss Miners qu’elle ferait face à dix ans de prison, mais elle a ensuite été libérée sous caution.

Hussain est mort quelques semaines plus tard dans des frappes de drone.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page