MondeUSA

Menaces terroristes – Le Pentagone demande à ses soldats d’éviter 5 pays ouest-africains

Le Pentagone, symbole suprême de la puissance militaire des Etats-Unis, par la voix de son porte parole lieutenant-colonel Michelle Baldanza, vient d’annoncer des restrictions de voyager dans 5 pays de l’Afrique de l’ouest, notamment la Guinée, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Ghana. Ces restrictions font suite à l’attaque terroriste perpétrée à Grand Bassam (Côte d’Ivoire), le dimanche dernier.

Publicité

Dans la même déclaration relayée par le quotidien ‘’Enquête’’, il a déclaré que l’ordre d’éviter ces pays reste en vigueur jusqu’au 30 Juin « Étant donné les récents attentats en Afrique de l’Ouest, nous avons estimé qu’il était prudent de prendre cette décision, en ce moment, pour assurer la sécurité de notre personnel”.

La Guinée et le Sénégal sont les deux pays où l’alerte est au rouge en ce moment en matière de menace terroriste. Selon le site guinéen guineenews, un inconnu les aurait contacté pour laisser un message d’attaque terroriste dans les prochains jours en ces termes : « Passez le message : 5 hôtels de Conakry vont exploser dans les 72 heures qui viennent y compris à Coyah, Kindia, Labé, N’zérékoré des préfectures de l’intérieur de la Guinée, le Centre de Kipé Prima Center, la télévision nationale et les endroits publics, y compris les plages ».

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

5 commentaires

  1. Et pourquoi pas le Togo et le Bénin? Eux ils sont pas en Afrique occidentale? Ou bien les terroristes ne peuvent pas venir chez eux? Why tant de discrimination???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer