Afrique

Mozambique : le gouvernement approuve une loi pour lutter contre le mariage des enfants

L’Assemblée de la République du Mozambique a approuvé lundi une loi visant à empêcher le mariage précoce des filles

Edson Macuacua, chef de la Commission des droits de l’homme, des affaires constitutionnelles et de la légalité, a félicité le Parlement pour cette législation et a déclaré qu’avec l’implémentation de cette loi, il y aurait une réduction du nombre de filles qui abandonnent l’école et moins de filles contraintes de se marier à un âge précoce.

Publicité

« Elle assurera la pleine croissance et le développement de la personnalité des filles, ce qui contribue à une société plus juste, où les garçons et les filles jouissent de l’égalité des chances », a déclaré Edson Macuacua.

Le Mozambique est l’un des dix pays où le taux de mariages précoces est le plus élevé : 48 % des femmes se sont mariées avant l’âge de 18 ans.

La loi survient un mois après qu’un tribunal du Soudan du Sud a annulé un mariage d’enfant, une décision qui pourrait marquer un tournant pour les droits des femmes dans ce pays conservateur.

Le mariage d’une jeune fille de 16 ans avec un homme de 28 ans a été jugé illégal par un tribunal de Kapoeta selon le ministre de l’Information Simon Karlo

Le père, l’oncle et le prétendant de la jeune fille ont été condamnés chacun à trois ans de prison pour leur rôle dans l’organisation du mariage.

Publicité 2


Le mariage précoce est une tradition profondément enracinée dans de nombreuses communautés africaines, perpétuée par la pauvreté, le manque d’éducation et d’opportunités économiques et les coutumes sociales qui limitent les droits des femmes et des filles.

En octobre 2017, les dirigeants africains, les militants et les chefs locaux ont convenu de mettre fin au mariage des enfants en Afrique de l’Ouest et Central, la région où le taux de mariage des enfants est le plus élevé uu monde.

Crédit photo : alternativeafrica

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer