Nigeria

Attaques de Dapchi: 110 Étudiantes enlevées selon le gouvernement

Il y a de cela, une semaine qu’une école à Dapchi dans le nord-est du Nigeria était attaquée. Après des enquêtes le nombre de jeunes filles disparues se précise enfin. Le gouvernement a confirmé dimanche que 110 étudiantes étaient absentes après l’attaque de leur établissement par des membres supposés du groupe djihadiste Boko Haram.

Accompagné d’une délégation gouvernementale, le Ministre Lai Mohammed a rencontré les représentants des principales parties prenantes à Damaturu, à une centaine de kilomètres au sud de Dapchi.

Le chiffre a pu être établi au terme d’une rencontre avec le principal de l’école, les représentants des familles ainsi que des agences de sécurité. Une première délégation avait été envoyée jeudi à Dapchi même, où l’attaque a eu lieu.

Il aura fallu presqu’ une semaine pour confirmer le nombre de disparues. Vendredi, une première liste avait été établie par les parents, compilant 105 noms seulement.

Une semaine après les faits, l’attaque n’a toujours pas été revendiquée. Tout le monde soupçonne l’organisation terroriste Boko Haram, responsable de la disparition des lycéennes de Chibok il y a quatre ans. Mais pour certains observateurs, l’enlèvement pourrait également avoir été perpétré par un réseau criminel motivé par la perspective d’une rançon juteuse.

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Related Articles

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button