AfriqueNigeria

Nigeria: Une femme engage des assassins pour tuer sa sœur

Le commandement de la police d’Edo au Nigeria a arrêté deux suspects engagés par une femme basée au Royaume-Uni pour assassiner sa sœur à la suite d’un désaccord sur la traite d’êtres humains.

Les suspects, Osaro Okonoban et Lucky Oboh, ont demandé la somme de 5 millions de Nairas et ont reçu une avance de 500 000 N pour l’exécution de cet acte horrible avant que la police ne les arrête dans le quartier d’Igando à Lagos.

Publicité

Les deux sœurs impliquées dans la querelle étaient Gladys Osaigbovo-Omo, âgée de 60 ans, et sa sœur cadette, Augusta Osaigbovo, basée au Royaume-Uni; toutes deux originaires de Benin City, dans l’État d’Edo.

Selon P.M.EXPRESS, Gladys, qui est basée au Nigeria, a demandé à Augusta, d’aider sa fille Mercy Moon à rallier le Royaume-Uni puisqu’elle y est déjà. Augusta a accepté, et a reçu les documents nécessaires pour faire voyager Mercy au Royaume-Uni afin de lui trouver un emploi.

Cependant, lorsque Mercy est arrivée au Royaume-Uni, elle a compris que sa tante, Augusta, dirigeait un réseau de prostitution, mais elle a refusé de se soumettre à ce commerce illicite.

La police a déclaré qu’Augusta avait ensuite piégé Mercy et l’avait remise aux autorités de police britanniques. Cependant, Mercy a eu de la chance et elle a réussi à s’échapper du filet de police pour ensuite dévoiler les secrets d’Augusta.
Par conséquent, Augusta a été arrêtée et emprisonnée. Quand elle a fini de purger sa peine de prison, elle s’est plainte à sa sœur, Gladys, de ce que sa fille Mercy lui avait fait, ce qui l’a ruinée au Royaume-Uni. Elle a estimé que sa sœur soutenait sa fille, Mercy, et elle a décidé de l’éliminer. Elle a ensuite engagé des assassins pour mettre fin à l vie de sa sœur.

P.M.EXPRESS rapporte que cela a été confirmé par le commissaire de la police de Lagos, M. Imohimi Edgal.
Le chef de la police a déclaré que le DPO, la division Igando, le CSP Taiwo Kasumu, avaient obtenu des informations sur le projet de tuer Gladys et avaient incité deux agents provocateurs à piéger les assassins engagés. Il a aussi révélé que la bande s’était réunie, Augusta avait payé 500 000 Nairas à titre de frais de mobilisation et ils se sont rendus à Benin City, dans l’État d’Edo, et ont identifié Gladys. Ils sont retournés à Lagos et ont exigé 4,5 millions de Nairas d’Augusta avant de commettre le crime.

CP Edgal a déclaré que les suspects seraient inculpés par le tribunal alors que des efforts étaient déployés pour arrêter Augusta.

Publicité 2


 

Crédit photo: P/M EXPRESS

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer