À la UneEconomieNigeria

Nigeria : une ministre vole 153 millions de dollars et achète près de 100 maisons

C’est une affaire qui fait grand bruit au Nigeria. Une ex-ministre du Pétrole qui a officié sous le magistère du Président Goodluck Jonathan, semble s’en être mis plein les poches. Les premiers éléments de l’enquête la concernant donnent froid dans le dos, tellement l’ampleur de ses détournements est énorme.

Publicité

Diezani Alison-Madueke va-t-elle répondre de l’énorme accusation de corruption qui pèse contre elle? Elle qui a fui son pays en 2014. En tout cas, l’homme qui préside la Commission des crimes économiques et financiers, est formel: l’ex-ministre est impliquée dans un vaste système de détournements des fonds pétroliers qu’elle gérait. Il assure que ses services poursuivent leurs investigations contre l’ancienne ministre du Pétrole, accusée de graves détournements de fonds.

Selon lui, ses hommes qui enquêtent dans cette affaire ont mis la main sur 153 millions de dollars détournés par la ministre. Il ajoute que dans le cadre de la même enquête, la Commission a aussi saisi 80 propriétés d’une valeur totale de 80 millions de dollars, appartenant toujours à la même personne.

Ce n’est pas la première fois que Diezani Alison-Madueke, qui a occupé ce poste sous la présidence de Goodluck Jonathan entre 2010 et 2015, est citée dans des affaires de corruption. 115 millions de dollars qui aurait été versés en guise de pot-de-vin pour influencer les résultats de l’élection présidentielle de 2015, sont recherchés par les autorités, note aussi Lizza Fabian, correspondante de RFI à Lagos.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page