Afrique

Ouganda : Une nouvelle loi interdit les dons aux enfants de la rue

Donner de l’argent ou de la nourriture aux enfants de la rue est désormais interdit dans la capitale ougandaise, Kampala.

Les législateurs ougandais ont adopté un projet de loi érigeant en infraction pénale le fait d’offrir de l’argent, de la nourriture aux enfants errants dans les rues. Tout contrevenant risque une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à six mois ou une amende de 11 dollars.

Publicité

L’objectif de la loi, selon le Parlement, est de lutter contre l’exploitation économique et sexuelle des enfants. Le maire de Kampala, Erias Lukwago, a déclaré que la loi pénalisera également les trafiquants et les parents des enfants qui mendient ou vendent des objets dans la rue.

Aujourd’hui, le gouvernement ougandais estime qu’il y a environ 15 000 enfants âgés de 7 à 17 ans dans les rues de la capitale.

Ces enfants, souvent victimes de la traite humaine, sont exploités par des trafiquants qui profitent de leur vulnérabilité pour les maintenir dans les rues.

La loi interdit également de louer une maison à un enfant pour des activités immorales ou pour faire du petit commerce.

Crédit photo : businessfocus

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page