Sierra Léone: un pasteur découvre l’un des plus gros diamants bruts, découvrez ce qu’il en a fait

0

En Sierra Leone, l’histoire d’un pasteur nommé Emmanuel Momoh alimente actuellement les discussions. L’homme de Dieu a surpris plus d’un par son geste, après avoir ramassé l’un des plus gros diamants bruts au monde, dans le district de Kono. Mais la question que beaucoup se posent dans la localité, est de savoir les circonstances dans lesquelles ce pasteur a retrouvé le diamant.

Sierra Léone: un pasteur découvre l'un des plus gros diamants bruts, découvrez ce qu'il en a fait

Publicité

Selon les informations, après avoir découvert le diamant de 709 carats, l’homme de Dieu a décidé de le rapporter au Président de la République. Le joujou est actuellement gardé dans les coffres forts de la Banque centrale du pays à Freetown, la capitale. C’est l’un des 20 plus gros diamants jamais découverts.

Sierra Léone: un pasteur découvre l'un des plus gros diamants bruts, découvrez ce qu'il en a fait

Pour l’heure, l’on ignore la valeur du diamant. Mais, les spécialistes du domaine avancent que c’est le plus gros diamant jamais découvert en Sierra-Léone qui a souffert des affres de la guerre. Cette découverte rappelle celle du diamant de  969 carats qui avait été faite en 1972. La richesse du sous-sol de la Sierra Léone est connue de tous pour ses diamants.

D’après nos confrères de BBC, le pasteur qui a fait la découverte a apporté le diamant au président Ernest Bai Koroma mercredi soir. Dans un communiqué rendu public par la présidence, le religieux a été remercié par le chef d’Etat qui le félicite de n’avoir pas pensé à sortir l’objet précieux du pays. “M. Koroma a déclaré que les propriétaires doivent en bénéficier ainsi que le pays”, écrit BBC.

Sierra Léone: un pasteur découvre l'un des plus gros diamants bruts, découvrez ce qu'il en a fait

Rappelons que la Sierra Léone a connu  la guerre depuis 1991 lorsque Charles Taylor, alors chef de la rébellion libérienne, a ouvert un second front dans ce pays.

La Sierra Léone  a servi  à cette époque, de base arrière aux forces de l’ECOMOG (force ouest-africaine d’interposition). Entre 1991 et 1999, cette guerre a emporté plus de 75000 personnes et a poussé plus de 2 millions à l’exil.

Les causes de ce conflit sont certes multiples mais la principale est la lutte pour le contrôle des diamants.

Yao Junior L

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---