Questions Africaines

Question Africaine 38 : Corona virus entre au Nigeria. On fait quoi ?

Mes amis,

C’est officiel : depuis le 27 février 2020, le Corona Virus est entré Nigeria. Pour une fois, le Benin va se réjouir de la fermeture de sa frontière avec son géant anglophone. Maid froidement, analysons la situation.

Publicité

Condamner les autorités Nigeriannes ? Impossible. Même les États-Unis n’ont pas échappé au CoronaVirus. Accuser l’italien en cause ? Du tout. Il ne se savait pas malade et ne présentait aucun symptôme extérieur de maladie. À moins de passer pour ces chinois qui cherchent volontairement à ne pas mourir seuls. (Qu’ils sont c…!) S’affoler ? Que nenni ! Cette fois-ci, l’émotion ne doit pas être nègre. Plutôt garder la tête froide et bien regarder ce virus en face.

Dans vos Questions Africaines 31 et 37, nos équipes ont anticipé cette question. Joseph, l’un de nos lecteurs, a donné un avis ce 28 février. Je le rapporte.

“Le coronna virus certes a une forte propagation, et l’Afrique doit prendre de disposition pour faire face à cette pandémie paralysante. Je pense que le premier moyen de contenir ce virus en protégeant sa population et d’avoir une maîtrise sur le flux de population en mouvement, en renforçant la rigueur sur la migration telle que l’Arabie Saoudite. En second, il faut doter les frontières des toutes les dispositions nécessaires possibles (les détecteurs de ce virus,…). Et je pense qu’il est temps pour que ceux la qui travaillent au niveau des frontières de travailler avec des casques. Tertio la Rdc a inauguré un centre de recherche pour les maladies catastrophiques. Si au moins le 60% des pays africains peuvent se doter de ces genres de centre afin de prévenir cette maladie…
Je vis à Kinshasa, je m’imagine le triste sort de la population une fois que ce virus visitera la Rdc. Je ne peux pas souhaiter que cette maladie viennent en Afrique.
Nos dirigeants doivent s’impliquer serieusement afin d’eviter le pire. “

Je pense à ce pasteur Nigerian qui entendait aller prier pour la Chine. Eh bien ! Il a de quoi rester chez lui. Plus sérieusement.

La CEDEAO, le Conseil de l’Entente, l’Union de la Mano River, le G5 Sahel… toutes ces grandes organisation doivent nous faire l’économie des tergiversations habituelles sur des questions aussi importante et urgente.

Surtout, ne pas laisser cet Italien dans l’air sous le prétexte de quelque fallacieux complexe. Lui, sa famille, son voisinage immédiat… doivent être mis en observation.

Publicité 2

Nos décideurs seront-ils réactifs ?

C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page