À la UneCulture & LoisirsEuropeFootballFranceMondePeopleSport
A la Une

Racisme: Griezmann et Dembélé réagissent enfin après la polémique créée par leur vidéo

Visés depuis quelques jours par des accusations de racisme suite à une vidéo datant de 2019 publiée sur les réseaux sociaux, les internationaux français, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé se sont exprimés pour la première fois sur cette affaire et ont présenté leurs excuses.

Une semaine après l’élimination des Bleus en huitièmes de finale de l’Euro, une vidéo fait son apparition sur les réseaux sociaux. Dans celle-ci, l’on peut voir les deux attaquants du FC Barcelone, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé en train de se moquer du personnel asiatique d’un hôtel lors d’une tournée au Japon en 2019. La scène laisse entendre que les footballeurs ont fait appel au staff pour pouvoir jouer à la console de jeu dans leur chambre d’hôtel.

Publicité

« Toutes ces sales gueules… », lance Ousmane Dembélé, qui filme la vidéo en zoomant sur le visage de l’un des employés, avant de filmer Antoine Griezmann qui semble s’amuser de la situation. Alors que le personnel de l’hôtel s’affaire autour de la télévision de la chambre en discutant, Ousmane Dembélé lâche alors « Oh putain la langue », provoquant les rires de son coéquipier, avant de lancer : « Vous êtes en avance ou vous êtes pas en avance dans votre pays ? »

Cette vidéo n’a pas du tout plu à la communauté japonaise et qui met Griezmann dans une situation délicate puisque le footballeur doit être l’une des têtes d’affiche du jeu PES 2022 (produit par l’entreprise japonaise Konami, ndlr). Plusieurs internautes ont déjà demandé à la société de stopper sa collaboration avec l’attaquant du FC Barcelone.

Finalement, les deux joueurs, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé, après plusieurs jours de silence, ont décidé de s’exprimer. « Je me suis toujours engagé contre toute forme de discrimination. Depuis quelques jours, certaines personnes veulent me faire passer pour l’homme que je ne suis pas. Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais », a déclaré Antoine Griezmann sur son compte Twitter.

Publicité 2

« Il se trouve que la scène se passe au Japon. Elle aurait pu se dérouler n’importe où sur la planète. J’aurais utilisé les mêmes expressions. Je ne visais donc aucune communauté. Il m’arrive d’utiliser ce genre d’expressions en privé, avec des amis, et ce peu importe leur origine. Cette vidéo est désormais publique. Je conçois qu’elle ait pu heurter les personnes présentes sur ces images », a quant à lui assuré Ousmane Dembélé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page