À la UneNigeria

 »Regarder la vidéo de Tiwa Savage peut me faire perdre connaissance », un ex-sénateur nigérian

Les discussions sur la vidéo érotique de Tiwa Savage divulguée pour la faire chanter, ont inondé les médias sociaux avec de nombreuses réactions qui affluent.

De nombreux fans de la chanteuse Afrobeats ont exprimé leur point de vue sur la vidéo qui a été initialement utilisé pour la menacer dans le but de lui soutirer de l’argent.

Publicité

Cependant, d’autres personnes pensent que la vidéo est tout simplement trop extrême et ne devrait pas être diffusée notamment par ceux qui pensent pouvoir supporter de la regarder.

C’est le cas de Shehu Sani, un ex sénateur, qui a conseillé à ses amis sur Facebook et d’autres plateformes de médias sociaux d’éviter sa diffusion en ligne.

L’ancien législateur fédéral qui représentait Kaduna Central a déclaré catégoriquement que regarder la vidéo peut le faire perdre connaissance.

Lire aussi: http://S*xtape de Tiwa Savage: son ex-mari brise le silence en publiant un message énigmatique

Il a donc supplié ses connaissances de ne pas lui envoyer la s*xtape en question.

''Regarder la vidéo de Tiwa Savage peut me faire perdre connaissance'', un ex-sénateur nigérian

Malgré le scandale, il faut noter que Tiwa est toujours à la mode sur les réseaux sociaux, puisqu’elle a su gérer ce dossier.

Elle n’a pas accepté d’être prise au dépourvu car elle avait révélé dans une interview qu’elle était celle dans la bande et que quelqu’un essayait de l’utiliser pour lui extorquer de l’argent.

Au milieu de tout cela, la chanteuse reçoit toujours les distinctions méritées car une rue de Lagos porte son nom.

''Regarder la vidéo de Tiwa Savage peut me faire perdre connaissance'', un ex-sénateur nigérian

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page