Côte d'IvoireFootballUncategorized

Ricardo Xama : « Didier Drogba, c’est une révélation apotropaïque, une révélation messianique… »

Invité ce mardi soir dans l’émission « La Grande Team » de LA 3, le célèbre journaliste sportif de la chaîne nationale ivoirienne, Ricardo Xama, a indiqué dans l’une de ses interventions que l’ancien capitaine des Éléphants, Didier Drogba est le meilleur profil pour diriger la Fédération ivoirienne de Football (FIF).

Ricardo Xama : « Didier Drogba, c’est une révélation apotropaïque, une révélation messianique... »

Grand Analyste et reporter sportif, Ricardo Zama alias Ricardo Xama, était l’invité spécial de Teeyah et ses chroniqueurs sur le plateau de la Grande Team. Le célèbre commentateur ivoirien réputé en terre éburnie pour son utilisation des grands mots lors de matchs a été interrogé sur le profil idéal pour diriger la maison de Verre de Treichville, Ricardo Xama a choisi la légende de Chelsea a ce poste.  

Publicité

« Au-delà de candidat, je vais dire que c’est une révélation ”apotropaïque”. Une révélation « messianique », c’est DIDIER DROGBA, tout simplement, il a l’égalité, » a d’abord indiqué, avant d’ajouter : « Beaucoup de personnes n’en parlent pas, mais il a suivi les cours de management quand même. Les gens parlent qu’il n’a pas d’expérience, mais il a suivi les cours de management donc il peut savoir s’y prendre pour gérer convenablement, j’allais même dit adéquatement la fédération ivoirienne du football. »

Ricardo Xama : « Didier Drogba, c’est une révélation apotropaïque, une révélation messianique... »

Il ne s’arrête pas là, il poursuit dans son analyse en précisant que l’ex-international est une personnalité très convoitée dans le monde. « On le réclame partout, des pays rêvent de l’avoir. » En s’interrogeant, « Aujourd’hui, je ne comprends pas, pourquoi il y a autant de polémique autour de sa candidature ? Alors qu’il a des chances de remporter le challenge ? » 

Publicité 2


Pour Ricardo Xama, le milieu du football ivoirien est très désordonné. « Nous connaissons le milieu que nous pratiquons depuis des années, il y’a tellement de couteaux de tripière qu’on ne peut pas le dire convenablement j’allais dire spontanément, » a-t-il révélé, avant de conclure, que seul le président de la République peut trouver une solution pour régler ce problème : « Je finis par dire que pour moi celui qui peut intervenir pour régler ces problèmes, c’est bien le chef de l’État.  Il peut appeler tous les candidats, les recevoir, leur parler avec atticisme et urbanité et dire à chacun ce qu’il peut faire pour le bonheur de la Côte d’Ivoire. »

Boa Jules

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page