DiversInsolites

Russie : un chat recherché pour trafic de drogue

C’est une histoire qui surprend plus d’un mais qui est bien réelle. Les faits se déroulent dans le pénitencier de Toula une localité située à 150 kilomètres de Moscou, au sud de la Russie.

Alors qu’on a toujours pensé que la principale fonction d’un chat c’est de lutter contre les souris, celle du chat qui fréquentait le pénitencier de Toula était toute autre. L’animal était devenu complice d’une sordide affaire de trafic de stupéfiants à l’intérieur de la maison d’arrêt.

Publicité

Les détenus du pénitencier ont eu l’idée d’utiliser le chat comme moyen de transporter de drogue d’une cellule à une autre. Ils ont fait confectionner au chat un collier particulier lui permettant de transporter jusqu’à cinq grammes de haschisch. Une stratégie qui va durer un certain temps. C’est grâce à la vigilance d’un gardien de prison étant assez familiarisé au chat qui a permis de découvrir la stratégie des prisonniers.

Conscient du fait que le chat est parmi les animaux décrits comme réguliers et fidèles, le gardien de prison n’a pas caché sa peine en découvrant que le chat en question, dont le nom n’a pas été dévoilé, change si souvent de litière.

Le gardien de prison a donc procédé à l’arrestation du chat et le trafic a été découvert. Les suspects ont fait l’objet d’une procédure judiciaire et le chat mis sous surveillance.

Mais coup de théâtre : l’animal qui était pourtant sous surveillance aurait disparu à la vue d’un hypothétique chien. Pour l’heure l’animal qui reste introuvable est recherché pour son implication dans le trafic de drogue.

Crédit photo: treehugger

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer