Santé

Santé : des conseils pour la consommation du sel

Le sel est un aliment utilisé pour les assaisonnements et la conservation des aliments. Il est composé majoritairement de chlorure de sodium son utilisation est souvent exagéré par les populations.

Dans un entretien accordé à RFI, le docteur Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète, a donné les compositions du sel et quelques conseils pour éviter des maladies cardiovasculaires et l’insuffisance rénale.

Publicité

« Le sel joue un rôle important pour le fonctionnement de notre organisme. Le chlorure de sodium qui le compose va réguler, avec le potassium, tout notre équilibre hydrique mais aussi jouer un rôle indispensable pour les transmissions de l’influx nerveux. Enfin, il ne faut pas oublier que dans les pays où le sel est iodé il joue un rôle important dans la fourniture d’iode qui va combattre la survenue des goitres et diminuer la survenue du crétinisme. », a expliqué monsieur Besançon, soulignant que le sel a des effets néfastes pour la santé s’il est surconsommé.

« Les maladies cardiaques comme les infarctus du myocarde ; les maladies du cerveau comme les Accidents Vasculaires Cérébraux ; ou encore les maladies du rein comme l’insuffisance rénale », a-t-il énuméré.

Dans l’entretien, Stéphane Besançon a proposé des conseils pratiques pour maintenir la consommation de sel dans les normes proposées par l’Organisation Mondiale de la Santé (5 grammes de sel par jour).

 • Il faut toujours goûtez son plat avant de le saler ou de le re-saler ;

• Il faut utiliser en priorité des condiments locaux peu salés comme le sumbala, le datou, l’ail frais, l’oignon frais, le piment ou encore le poivre pour donner davantage de goût à vos préparations à la place du sel de table ou des cubes alimentaires qui sont très riches en sel ;

Publicité 2

• Un seul bouillon cube alimentaire suffit à donner du goût à vos plats, pas plus ! Si vous souhaitez tout de même rajouter du sel, se limiter à 1 cuillère à café pour le plat destiné à la famille

• Il faut éviter de manger des aliments salés entre les repas comme les chips, la viande séchée… Si vous avez une petite faim entre les repas, choisissez plutôt un fruit ;

• Lorsque vous achetez des aliments transformés ou ultra transformés dans le commerce, il faut bien lire la composition en sel qui est indiquée sur l’emballage sous la dénomination : « sel » ou « sodium ». Attention, si jamais l’étiquette indique sodium, il faut savoir qu’1 g de sodium correspond à 2.5 g de sel.

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page