Technologie

Technologie : Twitter augmente le nombre de caractères par tweet

Afrikmag
Le réseau social Twitter va lever la limite de 140 caractères par tweet et la doubler à 280 caractères. Cette annonce a été faite dans un poste sur le réseau social le mardi 26 septembre 2017.

Selon le géant américain, c’est un premier essai qui concernera un nombre limité d’utilisateurs mais, cela devrait visiblement devenir une réalité pour tout le monde dans un avenir proche.

Pour donc concrétiser ce test, un premier essai signé Jack Dorsey, le cofondateur de Twitter, a été mis en ligne.

« C’est un petit changement, mais une grande avancée pour nous ». C’est par ces mots que Jack Dorsey, cofondateur et patron de Twitter, commence le premier tweet de 280 signes de l’histoire.

Plus de dix ans après sa naissance et en proie à de grosses difficultés financières, Twitter cherche toujours des solutions.

Espérant que ce ‘’petit changement’’ aide cette entreprise technologique à se repositionner financièrement.

Selon le groupe, 9 % des tweets en anglais atteignent 140 caractères (0,4 % en japonais) et « la limite de caractères est une importante cause de frustration pour les gens qui tweetent en anglais ». « Lorsque les gens n’ont pas à caser leurs pensées en 140 caractères, et ont même encore de la marge, on voit davantage de gens tweeter », assure le réseau social. Attirer plus d’utilisateurs permettrait potentiellement au groupe d’attirer plus d’annonceurs publicitaires et donc de remplir ses caisses.

L’annonce a suscité une avalanche de réactions sur le réseau. Certains s’inquiètent avec humour de la perspective de voir le président américain Donald Trump, déjà twitto (usager de Twitter) frénétique, disposer de davantage d’espace : « Bon. Dieu. Donald. Trump. A. 280. Caractères », a écrit un utilisateur.


Une nouvelle qui montre tout de même que le réseau à l’oiseau bleu serait sur la bonne voie, le coût de son action à Wall Street a grimpé ce jeudi matin à 16,89 dollars à l’ouverture, mais toujours très loin de son coût d’introduction en novembre 2013 à 26 dollars.

Emeraude ASSAH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *