R.D CongoRwanda
A la Une

Tension entre la RDC et le Rwanda : le gouvernement congolais veut prendre une décision drastique

La crise entre le Rwanda et la RDC continue de s’aggraver.

Le président congolais a présidé un Conseil suprême de défense mercredi en fin de journée, afin d’examiner la réponse à ce que la République démocratique du Congo a qualifié d’invasion rwandaise.

Après la réunion, le gouvernement a déclaré qu’il envisageait de suspendre tous les accords bilatéraux avec son voisin, l’accusant de soutenir les rebelles du M23.

LIRE AUSSI: RDC / Les forces armées accusent le Rwanda d’avoir déployé 500 militaires en soutien au M23

« Le Conseil suprême de défense a pris les mesures suivantes : premièrement, il exige que le Rwanda retire immédiatement ses troupes, opérant sous le couvert du groupe terroriste M23, du territoire congolais ; deuxièmement, il demande au gouvernement de la République démocratique du Congo de suspendre tous les protocoles d’accords, accords et conventions conclus avec le Rwanda », a déclaré Patrick Muyaya, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Le nouveau développement de la crise intervient après que plusieurs manifestations contre le Rwanda ont eu lieu dans différentes villes congolaises. Lundi, la ville frontalière de Bunagana a été prise par les rebelles, forçant des milliers d’habitants à fuir.

Le Rwanda et l’Ouganda nient depuis des années qu’ils soutiennent le groupe M23.

Le gouvernement rwandais, quant à lui, a accusé les forces congolaises d’avoir blessé plusieurs civils lors de bombardements transfrontaliers.

Le M23 s’est fait connaître il y a une dizaine d’années lorsque ses combattants se sont emparés de Goma, la plus grande ville de l’est de la RDC, située le long de la frontière avec le Rwanda.


Les rebelles ont été chassés de Goma et, après un accord de paix, de nombreux combattants du M23 ont été intégrés dans l’armée nationale de la RDC.

Mais au début de cette année, les rebelles ont fait leur retour, lançant une offensive contre l’armée congolaise après avoir déclaré que le gouvernement n’avait pas tenu les promesses qu’il avait faites pendant une décennie.

Crédit photo : allafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page