Divers

Thaïlande: Une statue d’un pénis géant érigée pour faire tomber la pluie (photos)

Cette décision a porté ses fruits car, deux jours seulement après son installation dans une rue de la province thaïlandaise de Chachoengsao, il y a eu une petite pluie.

Les villageois de Yothaka, dans la province de Chachoengsao, ont mis fin à une période de sécheresse en érigeant une sculpture de pénis géant. Le phallus surdimensionné, ou « Palad Khik » a été érigé le 9 juin 2021, en réponse aux préoccupations des agriculteurs, qui estimaient qu’il n’y avait pas eu assez de pluie récemment et que l’eau des canaux d’irrigation était trop salée. Cette eau salée avait endommagé les cultures.

Publicité
Thaïlande: Une statue d'un pénis géant érigée pour faire tomber la pluie (photos)

La semaine dernière, le chef du village, Chamnan Kenthongdaeng, 52 ans, a déclaré lors d’une conférence de presse que le 11 juin, deux jours seulement après l’installation du pénis géant, il s’était mis à pleuvoir. Il a plu pendant environ une demi-heure. Koson Samang, le chef d’un village voisin, avait fait une vidéo de la pluie pour confirmer le phénomène.

Cependant, les agriculteurs locaux se sont plaints que la petite pluie n’était pas été assez pour irriguer leurs champs. Chamnan Kenthongdaeng, 52 ans, a promis que les prières au phallus se poursuivraient. Il a déclaré à Pattaya News que l’érection d’un Palad Khik qui représente la fertilité et la nouvelle croissance, est une tradition locale remontant à des décennies, à l’époque de ses grands-parents.

Thaïlande: Une statue d'un pénis géant érigée pour faire tomber la pluie (photos)

M. Chamnan a déclaré que le pénis géant ne causerait aucun problème de circulation. « Il sera enlevé dès que les pluies saisonnières arriveront », a-t-il promis.

Les habitants sont encouragés à prier le pénis géant et à laisser de petites offrandes.

Crédit photo : dailystar

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page