Couple

Il tue sa femme après avoir trouvé son amant dans leur chambre. Explication!

Un homme de 46 ans, Azad Singh, de Willenhall, West Midlands, au Royaume-Uni, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de sa femme, Kulwinder Kaur.

Metro UK rapporte que Kaur et Virk avait des rapports s3xuels quand Singh est rentré du travail. En fureur, Singh a frappé sur Virk, mais sa femme a réussi à le faire sortir de l’appartement. C’est alors que son mari s’est emparé d’un couteau de cuisine et l’a poignardée plusieurs fois.

Publicité

Singh a été condamné à la réclusion à perpétuité pour un minimum de 14 ans, après un procès qui a duré sept jours à la Cour de Wolverhampton Crown. L’affirmation de Singh selon laquelle il avait perdu le contrôle a été rejetée par le juge.

Le procureur de la police, mademoiselle Brand avait déjà déclaré que Singh avait frappé et donné un coup de pied à Virk, mais que Mme Kaur a pu ouvrir la porte d’entrée et son amant s’est échappé.

Selon Brand, « Après que M. Virk ait quitté la maison, seulement l’accusé peut dire ce qui s’est passé ensuite ».

« La police a trouvé du sang à la cuisine. C’était le sang de M. Virk »

« Nous savons que sa femme a reçu trois blessures. Nous savons qu’il a quitté l’appartement juste après, laissant le corps de sa femme au sol ».

« Mme Kaur a été poignardée une fois dans son cou, une fois sur son épaule et une fois à la côte ».

Brand a ajouté « Singh est immédiatement allé chez un ami de la famille Onkar Singh pour avouer qu’il avait tué sa femme ».

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. La peine a perpetuité je penses que c’est trop; si elle ne l’avait pas trompé tout ça n’allait pas arrivé de surcroit chez lui à la maison quel ;manque de respect
    bien qu’il ne faut pas se rendre justice ; mais la femme allait s’en sortir sans rien perdre on connait la justice de maintenant pffff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer