À la UneEuropePolitiqueRussie

Ukraine/ Des prisonniers de guerre de l’usine Azovstal massacrés par un bombardement

L’armée russe a accusé les forces ukrainiennes d’avoir bombardé une prison sous contrôle des séparatistes pro-russes, dans la nuit de vendredi à jeudi, dans le Donbass. La frappe aurait tué au moins 50 prisonniers de guerre ukrainiens et en aurait blessé 75 autres.

Le ministère russe de la Défense annonce dans un communiqué, que des tirs d’un système d’artillerie Himars, ont frappé une prison de la région de Donetsk, près de la localité d’Olenivka en territoire contrôlé par les séparatistes du Donbass. « Cette provocation scandaleuse vise à effrayer les soldats ukrainiens et à les dissuader de se rendre », a assuré le ministère.

A ce sujet, la télévision publique russe a diffusé des images présentées comme étant celles des baraquements carbonisés. Le ministère de la Défense russe précise que la prison abritait notamment des membres du régiment Azov. L’état-major ukrainien n’a pas encore communiqué sur cette frappe qui a tué ses propres soldats.

Le ministère de la défense russe continue pour dire que la liste des morts pourrait s’alourdir car il y a des blessés graves parmi les survivants. Les Ukrainiens utilisent de plus en plus les armes fournies par les Etats-Unis pour harceler les troupes russes et leurs alliés du Donbass. La mort des prisonniers d’Azovstal pourrait créer une onde de choc à Kiev parmi la population.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!